Journal de Bord #14 – Mai 2019

De retour de Cannes, la folie s’apaise, mais on peut dire que le mois de mai a été sacrément rempli !

La minute Statistiques : La folie de la Croisette !

Avril avait déjà été un mois record, mais avec le Festival de Cannes, on dirait que le mois de mai a de nouveau repoussé les limites ! Ce mois-ci pas moins de 16 054 pages vues et plus de 10 000 visiteurs sur le mois, ce qui représente une hausse de 105% ! A mon échelle, c’est assez impressionnant, car je ne pensais pas pouvoir assister à une telle progression ! Pour dire, c’est quasiment autant, en un mois, que toute mon année 2016 ! Le facteur Cannes y est pour beaucoup, et ce record ne devrait pas tomber de sitôt, mais c’est surtout une preuve que le travail fourni a payé, et c’est une sacrée reconnaissance, merci !

Top 10 articles mai 2019

1 – Douleur et gloire (Pedro Almodovar, 2019)

2 – The Dead Don’t Die (Jim Jarmusch, 2019)

3 – Green Book : Sur les routes du Sud (Peter Farrelly, 2019)

4 – Buffet Froid (Bertrand Blier, 1979)

5 – Festival de Cannes 2019 – Le Palmarès

6 – 3 Jours à Cannes – Mode d’emploi

7 – Forrest Gump (Robert Zemeckis, 1994)

8 – Easy Rider (Dennis Hopper, 1969)

9 – Parasite (Bong Joon-ho, 2019)

10 – Avengers : Endgame (Anthony & Joe Russo, 2019)

Du neuf au ciné ?

Avec Cannes, j’aurai surtout vu les films en avance ce mois-ci, à quelques exceptions près ! 43 séances au total ce mois-ci.

Avant-premières

Affiche de Le Daim (2019)
Affiche de Le Daim (2019)

Le Daim

Affiche du Miracle du Saint Inconnu (2019)
Affiche du Miracle du Saint Inconnu (2019)

Le Miracle du Saint Inconnu

Affiche des Misérables (2019)
Affiche des Misérables (2019)

Les Misérables ★★★½

Affiche de Bacurau (2019)
Affiche de Bacurau (2019)

Bacurau ★★★½

Affiche d'Une grande fille (2019)
Affiche d’Une grande fille (2019)

Une grande fille ★★★½

Affiche de Zombi Child (2019)
Affiche de Zombi Child (2019)

Zombi Child ★½

Affiche provisoire de The Lighthouse (2019)
Affiche provisoire de The Lighthouse (2019)

The Lighthouse ★★★★

Affiche de To live to sing (2019)
Affiche de To live to sing (2019)

To Live To Sing ★★½

Affiche de Portrait de la jeune fille en feu (2019)
Affiche de Portrait de la jeune fille en feu (2019)

Portrait de la jeune fille en feu ★★★½

Affiche d'Une vie cachée (2019)
Affiche d’Une vie cachée (2019)

Une Vie Cachée ★★★★

Affiche de Viendra le feu (2019)
Affiche de Viendra le feu (2019)

Viendra le feu ★★

Affiche de Nuestras Madres (2019)
Affiche de Nuestras Madres (2019)

Nuestras Madres ★★★½

Affiche de La Fameuse Invasion des ours en Sicile (2019)
Affiche de La Fameuse Invasion des ours en Sicile (2019)

La Fameuse Invasion des ours en Sicile ★★★½

Affiche de Parasite (2019)
Affiche de Parasite (2019)

Parasite ★★★★½

Affiche de Summer of Changsha (2019)
Affiche de Summer of Changsha (2019)

Summer of Changsha ★★½

Affiche de Matthias & Maxime (2019)
Affiche de Matthias & Maxime (2019)

Matthias & Maxime ★★★

Affiche de Le Traître (2019)
Affiche de Le Traître (2019)

Le Traître ★★★½

Sorties cinéma

Affiche de The Dead Don't Die (2019)
Affiche de The Dead Don’t Die (2019)

The Dead Don’t Die ★★½

Affiche de Douleur et Gloire (2019)
Affiche de Douleur et Gloire (2019)

Douleur et gloire ★★

Affiche de John Wick 3 : Parabellum (2019)
Affiche de John Wick 3 : Parabellum (2019)

John Wick : Parabellum ★★★½

Affiche de Godzilla II : Roi des monstres (2019)
Affiche de Godzilla II : Roi des monstres (2019)

Godzilla II : Roi des monstres ★★½

Hors sorties cinéma

Land and Freedom (Ken Loach, 1995) ★★★½
Sweet Sixteen (Ken Loach, 2002) ★★★
Moi, Daniel Blake (Ken Loach, 2016) ★★★½
La Promesse (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 1995) ★★★½
L’Enfant (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2005) ★★★½
Tomboy (Céline Sciamma, 2011) ★★★½
Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin, 2015) ★★★½
Mektoub, My Love : Canto Uno (Abdellatif Kechiche, 2018) ★★★★
Nocturama (Bertrand Bonello, 2016) ★★★★
Juste la fin du monde (Xavier Dolan, 2016) ★★★★
Mother (Bong Joon-ho, 2009) ★★★½
The Thing (John Carpenter, 1982) ★★★★½
Rambo (Ted Kotcheff, 1982) ★★★★
Mauvaise Graine (Billy Wilder & Alexandre Esway, 1934) ★★½
Uniformes et Jupon court (Billy Wilder, 1942) ★★★½
Les Cinq Secrets du désert (Billy Wilder, 1943) ★★★½
Assurance sur la mort (Billy Wilder, 1944) ★★★★
Le Poison (Billy Wilder, 1945) ★★★★
Death Mills (Billy Wilder, 1945) ★★★½
La Valse de l’empereur (Billy Wilder, 1946) ★★★
La Scandaleuse de Berlin (Billy Wilder, 1948) ★★★½

Deux semaines à Cannes

Comme vous avez probablement pu le constater, j’ai pu passer deux semaines à Cannes, pour suivre l’intégralité du Festival. A l’arrivée : de belles rencontres, de longues files d’attente, de belles surprises, 21 films visionnés, et une Palme d’or qui m’enchante ! Une expérience à la hauteur de ce que j’espérais, après avoir attendu une année, suite à mon premier passage sur la Croisette dans le cadre des « 3 Jours à Cannes ». Et je peux vous dire que je pense déjà à la prochaine édition !

A l'année prochaine, les marches !
A l’année prochaine, les marches !

Vous pouvez retrouver l’intégralité de mon suivi du Festival, qu’il s’agisse de mes critiques ou simplement de mes billets quotidiens, ici :

> > FESTIVAL DE CANNES 2019 < <

Et pour la suite ?

Après deux semaines plus que remplies et, pour tout dire, assez épuisantes, l’heure est au retour à la réalité. Au gré de mes discussions avec les autres cinéphiles de la Croisette, j’ai été pris d’une envie de me remettre au cinéma classique, de développer mes connaissances en cinéma de patrimoine. Pour cela, ça passera par des rétrospectives de réalisateurs qui ont marqué le septième art, et pour commencer, j’ai jeté mon dévolu sur Billy Wilder ! Nous devrions donc, ici, revenir à un rythme moins soutenu, et à plus d’articles sur des films d’époque. En tout cas, j’espère que mes récits de ma virée sur la Croisette ont pu vous intéresser, et je tenais encore une fois à vous remercier pour votre soutien et votre fidélité !

Quentin Coray

Quentin, 27 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :