Summer of Changsha (Zu Feng, 2019) ★★½ – Critique & Analyse

Encore un peu de cinéma asiatique dans la sélection Un Certain Regard, avec le film chinois Summer of Changsha (Liu Yu Tian) de l’acteur réalisateur Zu Feng, qui passe ici derrière la caméra pour la première fois.


Fiche du film

Affiche de Summer of Changsha (2019)
Affiche de Summer of Changsha (2019)
  • Genre : Drame, Policier
  • Réalisateur : Zu Feng
  • Année de sortie : 2019
  • Distribution : Zu Feng, Minghao Chen, Huang Lu, Yu Tian
  • Synopsis : Lors d’une enquête, le policier en charge Bin a rencontré une chirurgienne, Li Xue. Attiré par cette femme mystérieuse, Bin découvre le secret de son passé et se pose des questions… Un amour impossible permettra-t-il à ces deux âmes torturées de sortir de l’ombre ? (SensCritique)

Critique et Analyse

Summer of Changsha (2019)
Summer of Changsha (2019)

Alors que les programmes sont de moins en moins denses, chaque séance compte. C’est le moment d’aller voir des films qu’on n’aurait probablement pas vu à un autre moment, comme ce Summer of Changsha qui nous propose un instant de mélancolie sur fond d’intrigue policière. Le héros, flic démissionnaire, enquête sur la disparition suspecte d’un jeune homme dont la main a été retrouvée sur la berge d’une rivière. La sœur du jeune homme se retrouve alors confrontée à des souvenirs douloureux, tout en souhaitant que le mystère soit définitivement levé sur la disparition de son frère.

« Summer of Changsha est un film où la mort est omniprésente, où tous les personnages sont accablés par le deuil d’un proche, enfermés dans une existence dans laquelle ils peinent à se frayer un chemin. »

Même si l’intrigue policière constitue le fil rouge de l’intrigue, qu’elle forme sa base, elle sert surtout à Zu Feng pour installer une ambiance et parler de sujets particuliers. Summer of Changsha est un film où la mort est omniprésente, où tous les personnages sont accablés par le deuil d’un proche, enfermés dans une existence dans laquelle ils peinent à se frayer un chemin. C’est un film empreint de tristesse, voire de désespoir, qui réunit ces âmes errantes perdues dans la vie.

Summer of Changsha (2019)
Summer of Changsha (2019)

L’atmosphère restituée par Zu Feng est très sombre et morne, mêlant le gris de la ville, faisant écho à la tristesse des personnages, à la chaleur étouffante de cet été chinois qui épuise les corps et les esprits. C’est un rythme généralement lent que suit le film, développant certes l’intrigue policière, mais s’intéressant surtout à l’écriture de l’évolution et de l’état d’esprit des personnages. Un parti pris qui risque de semer la confusion dans l’esprit du spectateur, avec l’exposition de divers personnages pas toujours clairement introduits et identifiés.

Summer of Changsha est donc une sorte de drame policier, avec la mort qui mène la danse et qui égare les personnages. Une histoire pleine de tristesse et de mélancolie, bien filmée, qui aurait juste probablement gagné à être un brin plus claire et à moins s’éterniser sur la fin.

Date de sortie nationale : 4 décembre 2019.


Note et avis

2.5/5

Summer of Changsha est un drame policier qui semble montrer certains atouts, mais qui pèche dans ses longueurs et dans la confusion dans laquelle il se développe.

Quentin Coray

Quentin, 27 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

1 réflexion sur “Summer of Changsha (Zu Feng, 2019) ★★½ – Critique & Analyse

  • 3 juillet 2019 à 13 h 32 min
    Permalien

    Coucou !
    Je suis tous tes articles sur ton blog. J’ai l’habitude de regarder d’autres longs-métrages internationaux sur l’appli : https://apps.apple.com/fr/app/playvod-max-streaming-vod/id1024490133 . Si ça t’intéresse, fais-y un tour. En ce qui concerne « Summer of Changsha », c’est un film qui m’a été recommandé par un ami. Je l’ai trouvé pas mal ; très intrigant et très romantique. Je mettrais 2.5/5 également.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :