2015 – LE BILAN : TOP 10 des meilleurs films

Top 10 2015

Nous y arrivons ! Après moult péripéties cinématographiques, il fallait bien y arriver. On a ressassé les déceptions et flops dont on préfère ne garder qu’un léger souvenir, avant de parler des films qui ont su nous surprendre, et qui méritaient d’avoir un aparté leur étant dédié. Maintenant, on ne rigole plus, on joue dans la cour des grands. C’est un peu la mode et cliché, mais comme je l’avais fait pour 2014, et que j’ai bien écumé les cinémas en 2015, il est l’heure de parler des 10 meilleurs films de l’année écoulée ! Bon, comme tout Top 10, il reste bien subjectif et j’assume volontiers ce classement, qui n’a quand même pas été des plus faciles à établir, car il y avait le choix. Prêts ? C’est parti !

10 – The Big Short : Le casse du siècle

Affiche de The Big Short : Le casse du siècle (2015)
Affiche de The Big Short : Le casse du siècle (2015)

Je l’ai vu très récemment. Vraiment, ça fait deux jours à peine. Peut-être que ça a biaisé mon jugement, mais dans tous les cas je voulais le voir avant de faire ce Top 10. Ce fut chose faite, et je ne regrette aucunement ma décision. Basé sur des faits réels et d’actualité, le film s’intéresse aux origines de la crise de 2008 en adoptant un ton assez décalé, et en prenant la forme d’une sorte de documentaire immersif, dans sa façon de filmer, et d’intégrer des éléments culturels (musiques, photos, etc.) visant à contextualiser le film et à donner des repères temporels au spectateur. Intelligent et instructif, en plus d’être mené par un casting trois étoiles, voici une très bonne leçon d’économie qui captive et fait très bien son travail.

9 – It Follows

Affiche d'It Follows (2015)
Affiche d’It Follows (2015)

Il a été plus haut dans mon Top, mais je ne comptais pas le faire descendre plus bas. Il est très difficile de trouver des films d’épouvante/horreur de bonne facture aujourd’hui, mais It Follows fait figure d’exception. Avec une esthétique très vintage, le film semble tout droit sorti des années 70/80, à une époque où le genre du cinéma d’horreur connaissait ses belles heures. Pas surfait, sans superflu, c’est prenant, inquiétant et stressant, ce qui est ce qu’on attend en allant voir ce genre de film. Avec en prime une très belle BO electro signée Disasterpeace, c’est une très bonne surprise, et après deux visionnages j’en garde toujours un très bon souvenir… Je parle bien sûr en termes de qualité.

8 – Le Pont des Espions

Affiche du Pont des Espions (2015)
Affiche du Pont des Espions (2015)

Je n’ai également vu celui-ci que très récemment, attendant également de le voir avant de faire mon Top. A raison. Spielberg reste une valeur sûre du cinéma, surtout avec Tom Hanks dans le rôle principal. Tiré d’une histoire vraie, ce film raconte tout un aspect très obscur d’un conflit silencieux qui a duré plus de quarante ans. Une époque sombre et emplie de paranoïa, ici décrite avec style, avec comme point central le personnage incarné par Tom Hanks, lequel, une nouvelle fois de plus, excelle. Frôlant le thriller, ce biopic romancé suit un style qui me plaît, et ça marche.

7 – Mission : Impossible – Rogue Nation

Affiche de Mission : Impossible - Rogue Nation (2015)
Affiche de Mission : Impossible – Rogue Nation (2015)

Voici le premier blockbuster de ce Top 10. Pourquoi lui et pas un Spectre ou un Terminator : Genisys, par exemple ? Car ce Mission : Impossible – Rogue Nation parvient à perpétuer une saga vieille de 20 ans, et même à la renouveler. La première réflexion que je me suis faite en sortant de la salle, c’est qu’il était, à mes yeux, à la saga Mission : Impossible, ce que Skyfall a été à la saga James Bond. Plus sombre, plus sérieux, mais quand même divertissant. Équilibré, un brin novateur sans oublier ses racines, ce cinquième opus propose un film à spectacle réussi sans prendre le spectateur pour un idiot, et est l’exception à la malédiction des suites, souvent jugées moins bonnes que leurs prédécesseurs.

6 – Invincible

Affiche d'Invincible (2015)
Affiche d’Invincible (2015)

Solide, il aura tenu jusqu’au bout. Voici un nouveau biopic, cette fois signé Angelina Jolie, qui a également su me captiver. On dira peut-être qu’il était convenu, sans grande surprise, voire moralisateur. Mais l’épopée ici racontée est tellement fantastique qu’il est difficile de ne pas être marqué. La performance de Jack O’Connell ne laisse d’ailleurs pas indifférent. Je me suis plongé tête la première dans le récit racontant l’histoire de ce soldat passé par la gloire des Jeux Olympiques, pour sombrer jusqu’à l’enfer des camps de prisonniers japonais.

5 – Vice-Versa

Affiche de Vice Versa (2015)
Affiche de Vice-Versa (2015)

Un brin d’innocence ne fait jamais de mal ! Loué (à juste titre) par la critique, ce film d’animation Pixar a également su me séduire et me faire retrouver mon âme d’enfant. C’est joli et mignon, mais surtout très bien fait. Intelligent, bien pensé, il raconte avec fantaisie et féérie le passage à l’adolescence d’une petite fille, explorant tous les rouages de la mémoire et de la conscience avec une impressionnante ingéniosité. Autant fait pour les grands et les petits, Vice-Versa est une petite perle qui donne le sourire et qui mérite ici une place de choix.

4 – Imitation Game

Affiche d'Imitation Game (2015)
Affiche d’Imitation Game (2015)

Un certain temps resté en haut du classement, il reste toujours bien placé pour ce Top final. Et oui, encore un biopic ! Mais quand c’est bien fait et bien raconté, c’est tellement passionnant. Suffisamment romancé pour ne pas être trop long, mais assez divertissant, Imitation Game joue sur différents fronts sans se perdre en route. Adoptant un style proche du thriller, c’est un film prenant et captivant, rendant hommage à un esprit génial ici campé par un excellent Benedict Cumberbatch. Beau, bien rythmé, intéressant, voilà ce qui reste et restera un de mes coups de cœur de l’année.

3 – Kingsman : Services secrets

Affiche de Kingsman : Services secrets (2015)
Affiche de Kingsman : Services secrets (2015)

J’ai longtemps hésité à le mettre en deuxième place, mais cela ne change pas grand chose. Il faut dire que c’était mal barré, je n’aurais jamais imaginé un jour placer ce film aussi haut dans ce classement. Quand j’ai vu la bande-annonce, j’étais assez horrifié, me demandant ce que Samuel L. Jackson et Colin Firth pouvaient faire dans un tel film. Je me suis finalement retrouvé par « hasard » à aller le voir, et quelle ne fut pas ma surprise à l’issue de la séance ! Voilà un film brillamment mené, s’affichant comme une parodie, mais le faisant avec un dosage tellement habile que le film n’est jamais lourd, mais juste déjanté et divertissant à souhait. Et puis la scène de l’église, que dire de ce passage incroyable ? Pur divertissement, ce film est la garantie de passer un bon moment, et il restera ma meilleure surprise de l’année (les deux premiers du classement n’étant pas vraiment des surprises).

2 – Star Wars Episode VII : Le Réveil de la Force

Affiche de Star Wars Episode VII : Le Réveil de la Force (2015)
Affiche de Star Wars Episode VII : Le Réveil de la Force (2015)

J’admets, c’est presque trop évident et subjectif. Mais je n’allais pas évincer de mon Top 10 un film qui a su me mettre des étoiles plein les yeux. J’ai découvert Star Wars assez tardivement, à l’époque du collège, et suis devenu un fan inconditionnel à l’époque. Il est difficile de prendre la suite d’une saga aussi mythique aujourd’hui sans décevoir une communauté de fans aussi large et exigeante. Et pourtant, J.J. Abrams a réussi son pari haut la main. Dès le lancement du générique, les frissons se font sentir, et dès les premières images, on est de nouveau plongé dans cette ambiance si particulière. On reprochera les nombreuses similitudes avec l’Episode IV, mais j’en fais fi. Cet Episode VII parvient à se servir des facteurs réussite des précédents opus tout en actualisant la saga, sans la dénaturer. Les nouveaux personnages sont intéressants, et tous suffisamment traités pour que l’on ait envie d’en savoir plus sur chacun d’entre eux. Pour moi, c’est une vraie réussite, et il me tarde de voir l’Episode VIII.

1 – MAD MAX : FURY ROAD

Affiche de Mad Max : Fury Road (2015)
Affiche de Mad Max : Fury Road (2015)

Bien sûr. C’était évident. Qui d’autre ? Vous le saviez déjà de toutes façons. Vous savez, ce n’est pas toujours aussi facile. Quand on a une bande-annonce aussi dingue et vendeuse que celle de Mad Max : Fury Road, on est en droit d’être déçu à l’issue de la séance, comme d’habitude bien malheureusement. Mais non, pas cette fois, car ce film est tout simplement FOU ! J’arrête immédiatement ceux qui critiqueront le fait que son scénario tient sur un post-it, vous avez dû vous tromper de séance. Barré, spectaculaire, déjanté, stressant, incroyable, il n’y en a pas eu deux comme ça cette année. OVNI parmi les blockbusters, Mad Max : Fury Road est un spectacle effréné de quasiment deux heures qui ne laisse aucun répit à son spectateur, lui en faisant prendre plein les yeux et les oreilles à travers cette immense course-poursuite folle dans ce désert post-apocalyptique. George Miller a su créer un univers atypique voire loufoque voici trente ans, et a parfaitement su le remettre au goût du jour, en 2015, à une époque où les blockbusters sont bien plus lisses et formatés. Un succès dont je ne me lasse pas, et que je place fièrement tout en haut de ce classement final.

Ainsi s’achève donc ce retour sur une année 2015 très riche, placée sous le signe des suites, reboots et remakes, mais qui a su proposer bien de belles surprises. J’aurai passé énormément de temps dans les salles obscures, et nul doute que ce sera moins le cas en 2016, dans tous les cas, soyez curieux, sortez un peu des sentiers battus, découvrez, le septième art est tellement vaste qu’il serait dommage de se restreindre !

Laisser un commentaire