Journal de bord #10 – Janvier 2019

C’était bien, 2018, non ? On a passé de bons moments, pleins de beaux souvenirs, on n’a pas forcément envie de tourner la page. Mais l’horloge tourne, et voilà que le premier mois de 2019 s’est achevé. Je ne sais pas pourquoi, mais 2019 avait déjà tendance à m’inspirer, j’espérais et sentais que cette année pouvait potentiellement apporter de belles choses et permettre d’aller explorer de nouveaux horizons. Mais est-ce que ça sera bien le cas ? Nous le verrons bien…

La minute Statistiques : Sur les chapeaux de roue !

2018 s’était terminée de la plus belle des manières, avec une activité record, mettant quand même un sacrée pression pour la suite. C’est vrai, il est difficile de tenir la cadence, nous n’en sommes pas forcément maîtres ! Mais on a toujours la possibilité, quelque part, d’accroître ses chances de progresser. Je m’étais donné trois barres à franchir cette année : 1 000 pages vues sur un jour, 10 000 sur un mois, 100 000 sur l’année. Janvier a très bien démarré, et le résultat final lance 2019 sur les chapeau de roue, avec 11 629 pages vues sur le mois, dont 816 rien que sur la journée du 22 janvier ! Un nouveau mois de tous les records, avec l’espoir de pouvoir continuer sur cette lancée !

La chasse aux prix est ouverte !

Nous sommes en pleine saison des remises de prix, avec les Golden Globes qui ont ouvert le bal, consacrant notamment Bohemian Rhapsody, Green Book et La Favorite. Les nominations des Oscar et des César ont été annoncées, et c’est l’heure des pronostics, des hypothèses, des spéculations. Tout le monde s’interroge sur les futurs lauréats, sur la légitimité de certains à être nommés, sur la qualité des sélections… Beaucoup s’accordent sur le fait que la sélection française est plus qualitative, mettant en avant des films qui ont fait du bien au paysage cinématographique français cette année, avec notamment beaucoup de nominations pour Le Grand Bain, Jusqu’à la garde, et un film un brin moins frenchie dans l’âme mais tout de même réalisé par Jacques Audiard, Les Frères Sisters. Outre-atlantique, beaucoup sont dubitatifs, face à une sélection qui semble d’une qualité relativement moyenne par rapport à d’autres années. Roma, Green Book, La Favorite et Vice devraient normalement se partager le magot. J’attends de voir davantage de films nommés, notamment les deux derniers cités, avant d’éventuellement m’adonner aux jeux des pronostics. Mais, d’emblée, pour son authenticité, sa sincérité et son humanité, Green Book m’a déjà conquis et sera mon favori personnel.

Du neuf au ciné ?

Alors que j’avais peu été au cinéma fin 2018, force est de constater que ce début d’année 2019 est des plus riches en films à découvrir. Le calendrier est bien garni et il est difficile de suivre le rythme, mais on ne s’en plaindra pas ! Il vaut mieux ça que le contraire !

Avant-premières / Projections presse

Affiche de My Beautiful Boy (2019)
Affiche de My Beautiful Boy (2019)

My Beautiful Boy (4/5)

Affiche de Grâce à Dieu (2019)
Affiche de Grâce à Dieu (2019)

Grâce à Dieu (4/5)

Sorties cinéma

Affiche de Bienvenue à Marwen (2019)
Affiche de Bienvenue à Marwen (2019)

Bienvenue à Marwen (3.5/5)

Affiche de Creed II (2019)
Affiche de Creed II (2019)

Creed II (3.25/5)

Affiche d'An Elephant Sitting Still (2019)
Affiche d’An Elephant Sitting Still (2019)

An Elephant Sitting Still (4/5)

Affiche d'Edmond (2019)
Affiche d’Edmond (2019)

Edmond (3.5/5)

Affiche de Glass (2019)
Affiche de Glass (2019)

Glass (3.5/5)

Affiche de La Mule (2019)
Affiche de La Mule (2019)

La Mule (3.5/5)

Affiche d'Un grand voyage vers la nuit (2019)
Affiche d’Un grand voyage vers la nuit (2019)

Un grand voyage vers la nuit (4/5)

Hors sorties cinéma

Batman Begins (Christopher Nolan, 2005) : 4/5
Regeneration (Raoul Walsh, 1915) : 3.5/5
The Dark Knight (Christopher Nolan, 2008) : 4/5
Crépuscule de gloire (Josef von Sternberg, 1928) : 4/5
Mon Voisin Totoro (Hayao Miyazaki, 1988) : 4/5
Last Action Hero (John McTiernan, 1993) : 4/5
Spider-Man : New Generation (Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman, 2018) : 3.5/5
Collatéral (Michael Mann, 2004) : 4/5
Le Retour de Mary Poppins (Rob Marshall, 2018) : 3.5/5
Rocky Balboa (Sylvester Stallone, 2006) : 4.5/5
Incassable (M. Night Shyamalan, 2000) : 4/5
Split (M. Night Shyamalan, 2017) : 4/5
Raging Bull (Martin Scorsese, 1980) : 4/5
The Lobster (Yorgos Lanthimos, 2015) : 4/5
La Conscience Vengeresse (D.W. Griffith, 1914) : 3.5/5

CANNES, ME REVOILÀ !

Celles et ceux qui me suivent depuis un certain temps savent que, pour la première fois, j’avais eu l’opportunité de me rendre au Festival de Cannes l’année dernière, par l’intermédiaire du Pass « 3 jours à Cannes », pour la première fois accordé aux cinéphiles âgés de 18 à 28 ans. Une très belle expérience, et j’avais terminé mon journal de bord en me promettant d’y retourner en 2019, et potentiellement, pour plus longtemps. L’ouverture des demandes d’accréditations se faisait hier, 1er février. Autant dire que j’avais la date en tête depuis plusieurs mois. Dans un premier temps, je songeais à demander un Pass Presse, malgré la quantité de documents à fournir et la toute petite place que je peux prendre dans la sphère médiatique cinématographique. Finalement, j’ai jeté mon dévolu sur l’accréditation Festival (juste en-dessous de l’accréditation Presse), réservée aux professionnels du cinéma, mais avec une catégorie « Presse média : hors journalistes » qui, sauf erreur de ma part, correspondait bien à mon activité.

L’échéance approchant, je me posais de plus en plus de questions et j’arpentais les divers articles à propos des accréditations, n’arrêtant pas de me demander quelles pouvaient être mes chances d’y parvenir. La date fatidique est donc arrivée, hier. Il était impossible, avant, de savoir quelles pièces fournir et de constituer un dossier, cela n’était possible qu’à partir du 1er. Alors, à minuit, « innocemment », j’ai rafraîchi la page, dans le doute, et voilà que les inscriptions sont ouvertes ! Ni une ni deux, c’est parti. J’étais surpris de voir que les seuls éléments obligatoires étaient mes coordonnées, mon activité et l’adresse du site. On pouvait ajouter une carte de visite et d' »autres documents ». Conscient du fait que je reste un blogueur à l’ « influence » des plus modestes, je me devais d’appuyer un peu mon dossier. Alors j’ai fourni une page descriptive de mon activité, avec les raisons pour lesquelles ce blog existe, où j’en suis aujourd’hui, avec un certain nombre d’éléments statistiques, et l’expression de ma motivation à revenir au Festival. A côté, j’ai fourni un gros PDF de 13 pages, avec tous mes articles sur l’édition 2018, avec mon journal de bord, et mes articles sur les différents films que j’avais pu y voir. A 1 heure, la demande est envoyée. A 10h, la demande est « en cours de traitement », et commence une longue journée d’attente, jusqu’à 17h où, enfin, tada ! « Votre demande est acceptée » !

Le soulagement ! Je dois dire que j’étais loin de partir avec la victoire en tête. J’espérais, mais je restais lucide. J’ai donc tenu mon pari, et je pourrai retourner à Cannes en mai prochain ! Et cette fois, il s’agit d’une accréditation Festival, qui donne donc accès au Palais des Festivals, aux séances qui s’y déroulent (les grandes séances de gala et tapis rouge nécessitant toujours des invitations), ainsi qu’aux sélections parallèles comme Un Certain Regard, La Quinzaine des Réalisateurs ou encore La Semaine de la Critique. Et donc, ce n’est pas juste pour trois jours cette fois, mais bien pour la quinzaine entière ! Alors, évidemment, il y a des contraintes à prendre en compte (logement, budget…), mais j’ai maintenant le temps de réfléchir à l’organisation et à tranquillement ménager mon impatience qui est des plus grandes ! Si vous le souhaitez, je pourrai écrire davantage sur la manière dont on peut s’accréditer et la marche que j’ai suivie pour y arriver. En tout cas, cela me rappelle toujours qu’il y a un peu plus de quatre ans, je créais ce blog histoire de m’exprimer et de partager, sans savoir vraiment où aller, et à force de volonté et de persévérance, avec mes petits moyens, j’ai réussi à accéder à Cannes ! Ne vous limitez donc jamais à cause de vos propres doutes. ;)

Et pour la suite ?

Eh bien, autant dire que les astres sont bien alignés en ce début d’année ! Janvier a été pourvoyeur de nombreuses sorties cinéma de qualité, le blog connaît une fréquentation record, j’ai la chance de pouvoir assister à des avant-premières et projections presse, et après des mois d’attente, j’ai mon accréditation pour le Festival de Cannes 2019 ! Alors je continue mon petit périple, avec de nouvelles découvertes ciné en vue, plein d’articles à écrire, plein d’articles à lire, continuant ma route, et on verra où tout ça me mènera ! Encore merci à tou(te)s celles et ceux qui me suivent et qui me soutiennent !

Tu as aussi un blog sur le cinéma ? N’hésite pas à me faire signe pour rejoindre l’annuaire des Blogs Cinéma !

Quentin Coray

Quentin, 27 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

6 réflexions sur “Journal de bord #10 – Janvier 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :