1 jour, 3 films à découvrir #33

Le déconfinement approche, mais les cinémas vont hélas rester fermés. Alors continuons à chercher le cinéma où nous pouvons le trouver et en profiter ! Tous les jours, trois conseils de films à découvrir avec, idéalement, la possibilité de les visionner en VOD ou en ligne grâce aux différentes offres disponibles. 

Affiche d'Invasion Los Angeles (1988)
Affiche d’Invasion Los Angeles (1988)

Invasion Los Angeles (John Carpenter, 1988)

Synopsis : John Nada parcourt les routes à la recherche d’un travail comme ouvrier sur les chantiers. Embauché à Los Angeles, il fait la connaissance de Frank Armitage qui lui propose de venir loger dans son bidonville. John va y découvrir une paire de lunettes hors du commun : elles permettent de voir le monde tel qu’il est réellement, à savoir gouverné par des extra-terrestres ayant l’apparence d’humains et maintenant ces derniers dans un état apathique au moyen d’une propagande subliminale omniprésente.

Invasion Los Angeles est un film parfaitement dosé, toujours dans la même association entre un divertissement efficace en surface, et un discours puissant derrière. Il y a, peut-être, quelques facilités scénaristiques, des petits défauts, mais c’est un des Carpenter les plus complets, les plus efficaces, tout en étant jouissif. C’est dans ce genre de registre, en étant dans la débrouille, libre de ses mains, que Carpenter est le plus performant. Invasion Los Angeles est, sans aucun doute, un de ses films qui me parlent le plus, un de mes préférés du cinéaste, si ce n’est mon préféré. Il parvient à synthétiser la vision du monde du cinéaste, tant dans le cadre du cinéma, qu’il a pu aborder, entre autres, dans Jack Burton, que de la société, comme dans Assaut et The Thing, que de forces supérieures et insoupçonnées, comme dans Halloween et Prince des Ténèbres. Son discours est on ne peut plus d’actualité alors, faites bien attention à ce que vous regardez, car ce n’est pas forcément ce que vous voyez.

📺 Disponible sur LaCinetek, Canal VOD, UniversCiné, MyTF1 VOD, FilmoTV, et Orange VOD


Affiche de Cloud Atlas (2013)
Affiche de Cloud Atlas (2012)

Cloud Atlas (Lana & Lilly Wachowski & Tom Tykwer, 2012)

Synopsis : L’histoire se déroule sur 5 siècles dans plusieurs espaces-temps, des êtres se croisent et se retrouvent, naissant et renaissant successivement.

Visuellement superbe, sans temps mort, emportant son spectateur dans ce flot d’histoires dans lequel ce dernier essaie de s’accrocher, Cloud Atlas impressionne par sa beauté et sa capacité à captiver. Et s’il peut être légitime, ici, d’être réticent à l’aspect un brin clinquant et mélodramatique qu’il peut avoir par rapport à divers autres films choraux ou sur l’humanité en général, il s’avère surtout puissant et éloquent. Chacun trouvera son propre intérêt dans Cloud Atlas, explorant ses multiples potentialités et étudiant toutes les idées qu’il expose. C’est un film qui a été conçu de telle manière que le spectateur doit se l’approprier, il ne doit pas subir le film, mais le faire vivre à travers ses émotions. Un film à voir et, surtout, à revoir.

📺 Disponible sur MyTF1 VOD, Canal VOD, FilmoTV et Orange VOD


Affiche de Rendez-Vous (1940)
Affiche de Rendez-Vous (1940)

Rendez-Vous (Ernst Lubitsch, 1940)

Synopsis : Chez Matuschek et Cie, une grande boutique de maroquinerie, le jeune Alfred Kralik, l’adjoint du patron, et Klara Novak, une nouvelle employée, vont échanger une correspondance amoureuse, sans savoir qui ils sont, à l’aide de petites annonces.

Avec des dialogues recherchés et raffinés, un humour très fin et extrêmement précis, Ernst Lubitsch propose à nouveau une comédie d’une grande richesse. Chaque personnage est bien développé, et leurs relations sont construites avec justesse pour nourrir une intrigue prenante et enjouée, rythmée par de nombreux quiproquos et chutes désopilantes. Du pur Lubitsch pour un moment d’allégresse assuré !

📺 Disponible sur LaCinetek, UniversCiné et Orange VOD

Retrouvez la précédente sélection ici !

Quentin Coray

Quentin, 26 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

4 pensées sur “1 jour, 3 films à découvrir #33

  • 9 mai 2020 à 8 h 45 min
    Permalink

    Cloud Atlas ! Un de mes plus beaux souvenirs cinématographiques de cette décennie. 2012, purée, ça fait loin tout d’un coup. J’ai l’impression que c’était le mois dernier.

    Répondre
  • 9 mai 2020 à 9 h 44 min
    Permalink

    3 est min chiffre préféré, et voilà que tu inclus mon film préféré, Cloud Atlas, dans l’édition n°33 de ta chronique ! Le hasard fait bien les choses

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :