Un homme en colère (Guy Ritchie, 2021) – Critique & Analyse

Quand Guy Ritchie est en forme, il se montre très prolifique. Un an et demi après la sortie de The Gentlemen, qui ressemblait à un véritable retour aux sources de la part du réalisateur, le voici qui revient avec Un homme en colère, remake du film de Nicolas Boukhrief, Le Convoyeur.


Fiche du film

Affiche d'Un homme en colère (2021)
Affiche d’Un homme en colère (2021)
  • Genre : Action, Thriller
  • Réalisateur(s) : Guy Ritchie
  • Distribution : Jason Statham, Holt McCallany, Rocci Williams
  • Année de sortie : 2021
  • Synopsis : Un convoyeur de fond fraichement engagé surprend ses collègues par l’incroyable précision de ses tirs de riposte alors qu’ils subissent les assauts de braqueurs expérimentés. Tous se demandent désormais qui il est, d’où il vient et pourquoi il est là. (SensCritique)

Critique et Analyse

Un homme en colère (2021) © Metropolitan FilmExport
Un homme en colère (2021) © Metropolitan FilmExport

Avant toute chose, il conviendra de préciser que, faute d’avoir vu Le Convoyeur pour le moment, il n’y aura pas d’éléments de comparaison entre les deux films. Nous découvrons donc ce personnage assez taciturne campé par un Jason Statham toujours aussi ténébreux et à la rage contenue, d’abord quelque peu bizuté par ses collègues, avant de surprendre son monde en décimant froidement et avec une précision chirurgicale un bande de braqueurs venus piller sa cargaison. Tout l’enjeu du film sera alors de savoir qui est véritablement ce nouveau venu, dont on avait déjà saisi qu’il ne s’agissait pas que d’une simple reconversion professionnelle.

« Un homme en colère semble plus être un nouveau film d’action avec Jason Statham qu’un nouveau film de Guy Ritchie, et, faute d’être très personnel, il ne manque cependant pas d’intérêt. Au contraire ! »

Jason Statham en loup solitaire qui va éradiquer des voyous pour mener une vendetta personnelle, ça n’a pas grand chose de nouveau. L’acteur britannique a d’ailleurs multiplié ces dernières années les rôles dans des actioners de série B, devenant quelque peu sa marque de fabrique, faisant attendre chaque année aux aficionados la sortie du « Statham de l’année », histoire de se défouler un peu. Un homme en colère correspond à cette définition, ce qui en fait son charme pour les uns, et ce qui est un gros défaut, pour les autres. Car Un homme en colère semble plus être un nouveau film d’action avec Jason Statham qu’un nouveau film de Guy Ritchie, et, faute d’être très personnel, il ne manque cependant pas d’intérêt. Au contraire !

Un homme en colère (2021) © Metropolitan FilmExport
Un homme en colère (2021) © Metropolitan FilmExport

Beaucoup ont aimé Guy Ritchie grâce à ses Arnaques, Crimes et Botanique, Snatch ou encore RocknRolla, et The Gentlemen signait un renouement avec ces films, ces histoires de gangsters au côté un brin déjanté et survolté. C’est aussi ce qui a pu repousser ses détracteurs, voyant un cinéaste qui s’auto-pastiche et qui s’enferme dans une prison de tics cinématographiques. Un homme en colère n’oublie cependant pas d’être un film de Guy Ritchie, puisqu’on y retrouve justement la présence de gangsters et de mafias, cette ambiance baignant souvent dans des teintes brun/orangé et, surtout, cette façon de raconter une histoire dans le désordre, alternant points de vue et périodes pour recoller les pièces du puzzle au fur et à mesure, sous forme de chapitres. C’est ce qui permet notamment à Un homme en colère de ne pas être trop linéaire et de dévoiler ses cartes progressivement pour faire grimper la tension et l’attente du spectateur. L’intrigue, en elle-même, reste assez classique, il faut le reconnaître mais, en dépit de cela, le film parvient à se livrer progressivement.

Les amateurs de films vengeurs avec Jason Statham (dont je fais partie) trouveront certainement leur compte avec Un homme en colère. Certains reprocheront à Guy Ritchie de s’effacer quelque peu derrière la caméra, tout comme d’autres apprécieront justement qu’il n’en fasse ici pas trop. Sans révolutionner le genre, Un homme en colère offre une bonne dose d’action et de rage, avec un Jason Statham toujours dans ses œuvres et à sa place.

Sortie en salles le 16 juin 2021.
Note et avis

En résumé

Vengeur, enragé, Un homme en colère offre à Jason Statham un nouveau rôle qui lui sied, sans être pour Guy Ritchie un film très marqué par sa « patte ». Un bon film d’action qui remplit son rôle et qui plaira sans aucun doute aux amateurs du genre.

Overall
6.5/10
6.5/10

Quentin Coray

Quentin, 27 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :