Les sorties de la semaine – mercredi 4 décembre 2019

Voilà déjà un an que le suivi des sorties de la semaine a repris ici ! C’est notamment, cette semaine, le retour d’Edward Norton avec Brooklyn Affairs, des moments de vie aux accents burlesques avec It Must Be Heaven, ou encore une invitation à profiter de la vie avec Le Meilleur reste à venir, entre autres. Tour d’horizon des sorties de la semaine :

★★★ Immanquable ★★ Intéressant ★ Assez Intéressant ☆ Sans moi o Ne se prononce pas – Pour rappel : les indices d’ « attentes » n’engagent que moi et certainement pas la qualité d’un film. Ils dépendent grandement de mes propres connaissances cinématographiques et de ma capacité à suivre le rythme des sorties, qui est souvent réduite. Un « ne se prononce pas » ne signifiera donc jamais qu’un film ne vaut pas la peine d’être découvert ! :)


Brooklyn Affairs

Affiche de Brooklyn Affairs (2019)
Affiche de Brooklyn Affairs (2019)

Réalisateur(s) : Edward Norton

Distribution : Edward Norton, Bruce Willis, Alec Baldwin

Synopsis : New York dans les années 50. Lionel Essrog, détective privé souffrant du syndrome de Gilles de la Tourette, enquête sur le meurtre de son mentor et unique ami Frank Minna. Grâce aux rares indices en sa possession et à son esprit obsessionnel, il découvre des secrets dont la révélation pourrait avoir des conséquences sur la ville de New York… Des clubs de jazz de Harlem aux taudis de Brooklyn, jusqu’aux quartiers chics de Manhattan, Lionel devra affronter l’homme le plus redoutable de la ville pour sauver l’honneur de son ami disparu. Et peut-être aussi la femme qui lui assurera son salut… (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★★ – Edward Norton s’était fait très discret depuis quelques années. Cette fois-ci, il nous revient devant et derrière la caméra ! De quoi, déjà en faire une belle attente, sous réserve que le film en soit à la hauteur !

Bande-annonce :


It Must Be Heaven

Affiche de It Must Be Heaven (2019)
Affiche de It Must Be Heaven (2019)

Réalisateur(s) : Elia Suleiman

Distribution : Elia Suleiman, Gael García Bernal, Tarik Kopty

Synopsis : ES fuit la Palestine à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil, avant de réaliser que son pays d’origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d’une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l’absurde. Aussi loin qu’il voyage, de Paris à New York, quelque chose lui rappelle sa patrie. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : ★★ – Les petites pastilles diffusées entre les différentes bandes-annonce promettent un film léger, frais et burlesque. Peut-être a-t-on déjà tout vu ? Je ne l’espère pas. En tout cas, j’aimerais en voir davantage !

Bande-annonce :


Le meilleur reste à venir

Affiche de Le meilleur reste à venir (2019)
Affiche de Le meilleur reste à venir (2019)

Réalisateur(s) : Matthieu Delaporte, Alexandre de la Patellière

Distribution : Fabrice Luchini, Patrick Bruel, Zineb Triki

Synopsis : Suite à un énorme malentendu, deux amis d’enfance, chacun persuadé que l’autre n’a plus que quelques mois à vivre, décident de tout plaquer pour rattraper le temps perdu. (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★ – Le duo Delaporte / de la Patellière nous revient avec une nouvelle comédie aux accents mélancoliques qui devrait permettre de passer un bon moment.

Bande-annonce :


Jumanji : Next Level

Affiche de Jumanji : Next Level (2019)
Affiche de Jumanji : Next Level (2019)

Réalisateur(s) : Jake Kasdan

Distribution : Dwayne Johnson, Jack Black, Kevin Hart

Synopsis : L’équipe est de retour mais le jeu a changé. Alors qu’ils retournent dans Jumanji pour secourir l’un des leurs, ils découvrent un monde totalement inattendu. Des déserts arides aux montagnes enneigées, les joueurs vont devoir braver des espaces inconnus et inexplorés, afin de sortir du jeu le plus dangereux du monde. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : ★ – J’avoue que j’avais été voir le premier film sans aucune attente, mais que j’avais été cueilli par la bonne exploitation de la situation et des spécificités liées au jeu vidéo, permettant d’utiliser des ressorts humoristiques généralement bien sentis. Cette fois-ci, je crains que la surprise ne soit plus d’actualité, et que ce second opus ne parvienne pas à proposer grand chose de nouveau.

Bande-annonce :


La Famille Addams

Affiche de La Famille Addams (2019)
Affiche de La Famille Addams (2019)

Réalisateur(s) : Conrad Vernon, Greg Tiernan

Distribution : Oscar Isaac, Charlize Theron, Chloë Grace Moretz

Synopsis : La famille Addams, qui vivait jusque-là retranchée dans leur demeure, juchée en haut d’une colline brumeuse du New Jersey, se prépare à recevoir des membres éloignés encore plus étranges qu’eux à l’occasion de la Mazurka de Pugsley. Une cérémonie aux allures de rite de passage qui doit se dérouler devant la famille au complet et où le jeune garçon doit prouver qu’il est prêt à devenir un véritable mâle Addams. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Seules les bêtes

Affiche de Seules les bêtes (2019)
Affiche de Seules les bêtes (2019)

Réalisateur(s) : Dominik Moll

Distribution : Denis Ménochet, Laure Calamy, Damien Bonnard

Synopsis : Une femme disparaît. Le lendemain d’une tempête de neige, sa voiture est retrouvée sur une route qui monte vers le plateau où subsistent quelques fermes isolées. Alors que les gendarmes n’ont aucune piste, cinq personnes se savent liées à cette disparition. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Un été à Changsha

Affiche de Un été à Changsha (2019)
Affiche de Un été à Changsha (2019)

Réalisateur(s) : Zu Feng

Distribution : Zu Feng, Huang Lu, Minghao Chen

Synopsis : Dans l’été brûlant de Changsha, au cœur de la Chine, l’inspecteur Bin enquête sur la disparition d’un jeune homme dont le bras a été retrouvé sur les bords de la rivière Xiang. Mais les indices sont peu nombreux et Bin pense à abandonner l’affaire. Jusqu’au jour où il rencontre une mystérieuse chirurgienne qui se dit être la sœur de la victime. (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★ – Un été à Changsha est un drame policier qui semble montrer certains atouts, mais qui pèche dans ses longueurs et dans la confusion dans laquelle il se développe. – Lire ma critique

Bande-annonce :


Made in Bangladesh

Affiche de Made in Bangladesh (2019)
Affiche de Made in Bangladesh (2019)

Réalisateur(s) : Rubaiyat Hossain

Distribution : Rikita Shimu, Novera Rahman, Deepanita Martin

Synopsis : Shimu, 23 ans, travaille dans une usine textile à Dacca, au Bangladesh. Face à des conditions de travail de plus en plus dures, elle décide avec ses collègues de monter un syndicat, malgré les menaces de la direction et le désaccord de son mari. Ensemble, elles iront jusqu’au bout. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Le Voyage du Prince

Affiche de Le Voyage du Prince (2019)
Affiche de Le Voyage du Prince (2019)

Réalisateur(s) : Jean-François Laguionie et Xavier Picard

Distribution : Enrico Di Giovanni, Thomas Sagols, Gabriel Le Doze

Synopsis : Un vieux prince échoue sur un rivage inconnu. Blessé et perdu, il est retrouvé par le jeune Tom et recueilli par ses parents, deux chercheurs contraints à l’exil… Le prince, guidé par Tom, découvre avec enthousiasme et fascination une société pourtant figée et sclérosée. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Les Reines de la nuit

Affiche de Les Reines de la nuit (2019)
Affiche de Les Reines de la nuit (2019)

Réalisateur(s) : Christiane Spièro

Distribution : Antoine d’Oria, Bruno Perard, Pascal Papazian

Synopsis : Les transformistes vivent dans l’attente de ce moment magique où sur scène ils deviennent femmes et idoles de la chanson. Hier médecin, styliste, libraire, agriculteur, enfant de la DASS, ils sont aujourd’hui comédiens, chanteurs… ils forment un microcosme de  » soeurs « , uni quoique disparate. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


La Berceuse d’Elphie

Affiche de La Berceuse d'Elphie (2019)
Affiche de La Berceuse d’Elphie (2019)

Réalisateur(s) : Camille Delhommeau et Axel Rodriguez-Allibert

Distribution : Franck Llopis, Camille Delhommeau, Nourit Teboul

Synopsis : Isaac, jeune étudiant, est en couple avec Jean et mène une vie paisible dans le cocon familial que ses parents, bienveillants, lui ont créé. Il s’éprend d’Elphège, une jeune femme de sa promotion. Pour Isaac, cette nouvelle idylle est un bouleversement qui doit lui apprendre à se construire à l’encontre des schémas familiaux. L’hétérosexualité vient tout juste d’être dépénalisée. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Ceux qui nous restent

Affiche de Ceux qui nous restent (2019)
Affiche de Ceux qui nous restent (2019)

Réalisateur(s) : Abraham Cohen

Synopsis : Pendant 2 ans, la lutte des salariés et des spectateurs du cinéma Le Méliès a agité la ville de Montreuil. Ceux qui nous restent restitue la mémoire et la vitalité de ces moments de grève, de rage, d’espoir et rend hommage aux films qui nous font vivre. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Souviens-toi de ton futur

Affiche de Souviens-toi de ton futur (2019)
Affiche de Souviens-toi de ton futur (2019)

Réalisateur(s) : Enora Boutin

Synopsis : Une viticultrice bio, un couple créateur de jardin, deux éleveurs de brebis qui relancent le pastoralisme et un producteur de purins végétaux : des visages de l’agroécologie en Dordogne. Pour eux, le modèle dominant n’est plus tenable. Ils prennent un autre chemin et font face à la nécessité de changer pour survivre. Alors, au fil des saisons, chacun d’entre eux tâche de réinventer son travail et sa vie. Comment parviendront-ils à apprivoiser leur liberté ? (SensCritique)

Attente/Commentaire : o


Quels films vous tentent cette semaine ?

Quentin Coray

Quentin, 26 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

Une pensée sur “Les sorties de la semaine – mercredi 4 décembre 2019

  • 4 décembre 2019 à 11 h 39 min
    Permalink

    Le Meilleur reste à venir me tente beaucoup. J’aime bien les deux acteurs et j’avais adoré Le Prénom ! Mais je ne sais pas si je pourrais aller au ciné ce weekend à cause de la grève :/

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :