Cinexpress #136 – Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)

Entendre parler d’un retour de Jumanji vingt ans après le film original a posé question chez beaucoup de monde. A l’ère des reboots, des remakes, et des retours de vieilles franchises, l’indignation commençait à gronder sur les Internets. L’arrivée des premières photos officielles n’a d’ailleurs pas vraiment changé la donne, au contraire, et j’admets avoir fait partie de ceux qui étaient plus que dubitatifs vis-à-vis de la sortie de ce film. Je n’étais pas vraiment prêt à investir dans une place de cinéma pour ce Jumanji : Bienvenue dans la jungle. Pourtant, cela a fini par arriver. Mais qu’en est-il réellement ?


Fiche du film

Affiche de Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)
Affiche de Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)
  • Genre : Aventure, Fantastique
  • Réalisateur : Jake Kasdan
  • Année de sortie : 2017
  • Casting : Dwayne Johnson, Jack Black, Kevin Hart, Karen Gillan
  • Synopsis : Le destin de quatre lycéens en retenue bascule lorsqu’ils sont aspirés dans le monde de Jumanji. Après avoir découvert une vieille console contenant un jeu vidéo dont ils n’avaient jamais entendu parler, les quatre jeunes se retrouvent mystérieusement propulsés au cœur de la jungle de Jumanji, dans le corps de leurs avatars. Ils vont rapidement découvrir que l’on ne joue pas à Jumanji, c’est le jeu qui joue avec vous… Pour revenir dans le monde réel, il va leur falloir affronter les pires dangers et triompher de l’ultime aventure. Sinon, ils resteront à jamais prisonniers de Jumanji… (senscritique.com)

Critique et Analyse

Dwayne Johnson dans Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)
Dwayne Johnson dans Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)

Déjà, qu’est-ce que ce Jumanji : Bienvenue dans la jungle ? Un remake ? Un reboot ? Une suite ? D’un certain point de vue, un peu de chaque, bien que la piste du reboot s’efface lorsque l’on constate que les événements du nouveau film se déroulent très peu de temps après ceux du film de 1995, reprenant le fameux jeu de plateau original. Par ailleurs, parler de remake semble également maladroit puisque nous ne sommes plus en compagnie des mêmes personnages que le premier film. Il s’agit donc de parler davantage d’une sorte de réactualisation, laquelle se situe dans la même diégèse (c’est à dire dans le même univers) que Jumanji premier du nom. Et c’est ici que se situe l’intérêt premier du film, qui ne cherche pas à se reposer sur le premier, ni à se comparer à lui, mais à se servir des ficelles narratives de ce dernier pour l’inscrire dans un nouveau contexte.

« Le film reprend la plupart des éléments constitutifs de la plupart des jeux vidéo, anciens ou modernes, pour parler à une nouvelle génération de spectateurs qui a grandi dans cette atmosphère vidéo-ludique. »

En effet, en 1995, les jeux vidéo étaient déjà très populaires, mais le premier film, adapté d’un livre sorti en 1981, se base sur un jeu de plateau. Cette fois, le jeu de plateau laisse place à une cartouche de console vidéo-ludique un brin magique et maléfique, qui aspire les joueurs dans le jeu. S’ensuit alors une aventure live où les héros doivent franchir des niveaux et résoudre la quête principale du jeu. Et sur ce point, Jumanji : Bienvenue dans la jungle, ne manque pas de bonnes trouvailles. Écart d’apparence manifeste entre joueurs et avatars, gestion de jauges de vie, attributs de force et de faiblesse… Le film reprend la plupart des éléments constitutifs de la plupart des jeux vidéo, anciens ou modernes, pour parler à une nouvelle génération de spectateurs qui a grandi dans cette atmosphère vidéo-ludique.

Karen Gillan et Jack Black dans Dwayne Johnson dans Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)
Karen Gillan et Jack Black dans Dwayne Johnson dans Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)

Sur la forme, Jumanji : Bienvenue dans la jungle est un divertissement tout à fait classique et conventionnel, avec un scénario simple et reprenant la plupart des codes des films du genre. C’est un film familial et divertissant, qui remplit sa part du contrat et qui se permet même d’être agréablement surprenant par moments. Ne manquant pas de bonnes idées, il prouve que finalement seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, et que si l’on ne tient peut-être pas le film de l’année, on a quelque chose qui a de bonnes idées tout en restant honnête avec lui-même.


Note et avis

 

3.25/5

[star rating= « 3.2 » max= « 5 »]

Jumanji : Bienvenue dans la jungle est un film qui, certes, n’excelle jamais et n’a pas de réelle grande ambition si ce n’est de divertir, mais il se permet d’être agréablement surprenant et de montrer de belles trouvailles qui lui donnent de l’intérêt. La garantie d’une bonne séance, sans prise de tête, mais sans avoir la sensation que l’on se moque de nous.


 Bande-annonce de Jumanji : Bienvenue dans la jungle

Quentin Coray

Quentin, 26 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

7 pensées sur “Cinexpress #136 – Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)

  • 26 janvier 2018 à 11 h 32 min
    Permalink

    Personnellement, j’ai passé un excellent moment, je n’ai pas honte de dire que j’ai beaucoup ri et franchement, ça fait du bien ! Pour moi, ce film a eu l’intelligence de se détacher complètement de son prédécesseur et c’est pour ça que ça fonctionne

    Répondre
    • 26 janvier 2018 à 11 h 48 min
      Permalink

      Exactement ! :D Finalement, même le fait de parler de « Jumanji », autant dans le titre que dans l’univers, le dessert quasiment, ça sert à attirer le spectateur et l’inscrire dans un univers connu, mais en soi, en effet, il se détache tellement de son prédécesseur qu’il pouvait rester en « solo ».

      Répondre
  • 26 janvier 2018 à 12 h 48 min
    Permalink

    Je ne suis pas fan des remakes, mêmes des bons, j’attendrai la diffusion TV…

    Répondre
    • 26 janvier 2018 à 14 h 20 min
      Permalink

      Comme je l’explique, ce n’est pas vraiment un remake, il reprend l’univers Jumanji mais le scénario, les personnages et le développement sont très différents du film de 1995. :)

      Répondre
  • 5 septembre 2018 à 20 h 01 min
    Permalink

    Découvert hier, j’avoue l’avoir lancé en étant très circonspect et en anticipant une déception cuisante… Mais finalement, j’ai passé un bon moment ! J’ai beaucoup aimé retrouver tous les aspects jeux vidéos (jauge de vie, « repop » sauvages, niveaux, PNJ’s…), je ne m’y attendais pas et la surprise fut agréable.

    ————– SPOILER(s) ARRÊTEZ-VOUS LA SI VOUS N’AVEZ PAS VU LE FILM

    J’ai d’abord été « choqué » par le physique du chasseur Van Pelt, habitué que j’étais à l’imaginer comme dans l’animé / le premier film, mais finalement, ça passe. Il a un certain charme ainsi ! (en fait, je l’ai trouvé carrément sexy, chut). Je regrette toutefois que les conséquences de la possession du joyaux de Jumanji sur lui ne soient pas plus développées. J’aurais bien aimé que le scénario développe un peu plus ce côté là… Qu’on nous explique s’il s’agit juste d’un scénario du jeu ou d’une vraie défaillance dans sa « magie ».

    Répondre
    • 5 septembre 2018 à 23 h 36 min
      Permalink

      Yay ! On a eu exactement la même impression alors ^^
      Je partage tout à fait ton avis concernant les lacunes en termes de développement du scénario sur ces aspects. Le film se concentre beaucoup sur le comique de situation et l’aspect jeu vidéo mais néglige les enjeux et le méchant, c’est dommage en effet.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :