Les sorties de la semaine – 27 février 2019

Nous avons enchaîné les belles sorties, eu de nombreux films à découvrir en ce début d’année tonitruant. Puis nous avons eu les César et les Oscars ce week-end, et voici un mercredi plus timide que ce que nous avions l’habitude d’avoir récemment, dans le sens où les sorties sont moins nombreuses, et, globalement, moins alléchantes. De quoi, peut-être, ne se focaliser que sur certains films en particulier. Mon choix premier de la semaine se porterait, en tout cas, sur « Les Éternels » de Jia Zhangke. Tour d’horizon des sorties de la semaine :

★★★ Immanquable ★★ Intéressant ★ Assez Intéressant ☆ Sans moi o Ne se prononce pas


Celle que vous croyez

Affiche de Celle que vous croyez (2019)
Affiche de Celle que vous croyez (2019)

Réalisateur(s) : Safy Nebbou

Distribution : Juliette Binoche, François Civil, Nicole Garcia

Synopsis : Pour épier son amant Ludo, Claire Millaud, 50 ans, crée un faux profil sur les réseaux sociaux et devient Clara une magnifique jeune femme de 24 ans. Alex, l’ami de Ludo, est immédiatement séduit. Claire, prisonnière de son avatar, tombe éperdument amoureuse de lui. Si tout se joue dans le virtuel, les sentiments sont bien réels. Une histoire vertigineuse où réalité et mensonge se confondent. (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★ – Le sujet est intéressant, dans l’air du temps, avec une intrigue séduisante. Juliette Binoche reste une valeur sûre, et François Civil enchaîne, juste après la sortie du Chant du Loup. Mais on se demande si la bande-annonce ne nous en dit déjà pas trop et quels atouts cachés peut nous garder le film.

Bande-annonce :


Les Éternels

Affiche des Éternels (2019)
Affiche des Éternels (2019)

Réalisateur(s) : Jia Zhangke

Distribution : Zhao Tao, Liao Fan, Xu Zheng

Synopsis : En 2001, la jeune Qiao est amoureuse de Bin, petit chef de la pègre locale de Datong. Alors que Bin est attaqué par une bande rivale, Qiao prend sa défense et tire plusieurs coups de feu. Elle est condamnée à cinq ans de prison. A sa sortie, Qiao part à la recherche de Bin et tente de renouer avec lui. (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★★ Les Éternels figurait parmi les films que je comptais voir au dernier Festival de Cannes, mais que je n’avais finalement pas pu voir, faute de temps. Jia Zhangke fait partie des cinéastes chinois modernes les plus importants, et son dernier film serait mon premier choix parmi les sorties de cette semaine.

Bande-annonce :


Jusqu’ici tout va bien

Affiche de Jusqu'ici tout va bien (2019)
Affiche de Jusqu’ici tout va bien (2019)

Réalisateur(s) :Mohamed Hamidi

Distribution : Gilles Lellouche, Malik Bentalha, Sabrina Ouazani

Synopsis : Fred Bartel est le charismatique patron d’une agence de communication parisienne branchée, Happy Few. Après un contrôle fiscal houleux, il est contraint par l’administration de délocaliser du jour au lendemain son entreprise à La Courneuve. Fred et son équipe y font la rencontre de Samy, un jeune de banlieue qui va vite se proposer pour leur apprendre les règles et usages à adopter dans ce nouvel environnement. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : ★ – Il ne peut y avoir de semaine sans une nouvelle comédie française. L’intrigue a l’air des plus classiques, mais quelques bons échos permettent d’entretenir de l’espoir au sujet de ce film. Pourquoi pas ?

Bande-annonce :


Marie Stuart, Reine d’Ecosse

Affiche de Marie Stuart, Reine d'Ecosse (2019)
Affiche de Marie Stuart, Reine d’Ecosse (2019)

Réalisatrice(s) : Josie Rourke

Distribution : Saoirse Ronan, Margot Robbie, Jack Lowden

Synopsis : Le destin tumultueux de la charismatique Marie Stuart. Épouse du Roi de France à 16 ans, elle se retrouve veuve à 18 ans et refuse de se remarier conformément à la tradition. Au lieu de cela elle repart dans son Écosse natale réclamer le trône qui lui revient de droit. Mais la poigne d’Élisabeth Iʳᵉ s’étend aussi bien sur l’Angleterre que l’Écosse. Les deux jeunes reines ne tardent pas à devenir de véritables sœurs ennemies… (AlloCiné)

Attente/Commentaire : ★ – Un biopic qui tombe peu de temps après la sortie de La Favorite. Les tons et les histoires semblent bien différents, mais impossible de ne pas faire, inconsciemment, un petit parallèle. En tout cas, le potentiel est là, avec un duo d’actrices très intéressant, mais il faut voir si le film saura se contenter de plus.

Bande-annonce :


Sang Froid

Affiche de Sang Froid (2019)
Affiche de Sang Froid (2019)

Réalisateur(s) : Hans Petter Moland

Distribution : Liam Neeson, Tom Bateman, Tom Jackson

Synopsis : Bienvenue à Kehoe, luxueuse station de ski du Colorado. La police locale n’y est pas franchement très sollicitée jusqu’au jour où le fils d’un conducteur de chasse-neige, Nels Coxman, est assassiné sur ordre de Viking, un baron de la drogue. Armé d’une rage implacable et d’une artillerie lourde, Nels entreprend de démanteler le cartel de Viking. Sa quête de justice va rapidement se transformer en une vengeance sans pitié. Alors que les associés de Viking « disparaissent » les uns après les autres, Nels passe d’un citoyen modèle à un justicier au sang-froid, qui ne laisse rien – ni personne – se mettre en travers de son chemin. (SensCritique)

Attente/Commentaire : ☆ – Il me semblait que Liam Neeson avait annoncé arrêter ces rôles de castagneur, mais il faut croire que non. Même l’accroche de l’affiche n’hésite pas à jouer (peut-être) la carte de l’auto-dérision : « De loin le meilleur film où Liam Neeson tue tout le monde. » En plus, cette sortie tombe quelques temps après le scandale soulevé par quelques confessions de Liam Neeson, qui ont enflammé les réseaux sociaux. Mauvais timing, toujours le même rôle pour le pauvre Liam… Sûrement un film pour se déconnecter un peu le cerveau, mais si je le vois, ça ne devrait pas être au cinéma.

Bande-annonce :


Apprentis parents

Affiche d'Apprentis parents (2019)
Affiche d’Apprentis parents (2019)

Réalisateur(s) : Sean Anders

Distribution : Mark Wahlberg, Rose Byrne, Isabela Moner

Synopsis : Pete et Ellie veulent devenir une famille. En adoptant 3 frères et sœurs, dont une adolescente rebelle de 15 ans  Pete et Ellie réalisent très vite qu’ils n’étaient pas préparés à devenir parents du jour au lendemain ! Leur parentalité « instantanée » va les placer dans des situations inattendues, émouvantes et souvent hilarantes ! (SensCritique)

Attente/Commentaire : ☆ – Une comédie américaine classique, avec un duo principal intéressant, mais, en tout cas, ce n’est pas forcément ma tasse de thé, ni le genre de film qui me ferait me déplacer au cinéma.

Bande-annonce :


Escape Game

Affiche d'Escape Game (2019)
Affiche d’Escape Game (2019)

Réalisateur(s) : Sean Anders

Distribution : Taylor Russell McKenzie, Logan Miller, Deborah Ann Woll

Synopsis : Six personnes n’ayant rien en commun se retrouvent enfermés dans un jeu et devront trouver les indices ou mourir. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o – La déclinaison en mode thriller/épouvante de l’escape game ! Gare à la bande-annonce qui a l’air de tout raconter.

Bande-annonce :


Santiago, Italia

Affiche de Santiago, Italia (2019)
Affiche de Santiago, Italia (2019)

Réalisateur(s) : Nani Moretti

Synopsis : Après le coup d’État militaire du général Pinochet de septembre 1973, l’ambassade d’Italie à Santiago (Chili) a accueilli des centaines de demandeurs d’asile. À travers des témoignages, le documentaire de Nanni Moretti raconte cette période durant laquelle de nombreuses vies ont pu être sauvées grâce à quelques diplomates italiens. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o – Je n’ai pas encore eu l’opportunité de découvrir ses films, mais la présence de Nani Moretti, réalisateur assez bien réputé, à la réalisation, semble être un premier facteur incitant à découvrir ce documentaire.

Bande-annonce :


Wardi

Affiche de Wardi (2019)
Affiche de Wardi (2019)

Réalisateur(s) : Mats Gorud

Distribution : Pauline Ziade, Aïssa Maïga, Saïd Amadis

Synopsis : Beyrouth, Liban, aujourd’hui. Wardi, une jeune Palestinienne de onze ans, vit avec toute sa famille dans le camp de réfugiés où elle est née. Sidi, son arrière-grand-père adoré, fut l’un des premiers à s’y installer après avoir été chassé de son village en 1948. Le jour où Sidi lui confie la clé de son ancienne maison en Galilée, Wardi craint qu’il ait perdu l’espoir d’y retourner un jour. Mais comment chaque membre de la famille peut-il aider à sa façon la petite fille à renouer avec cet espoir ? (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Jeune bergère

Affiche de Jeune bergère (2019)
Affiche de Jeune bergère (2019)

Réalisatrice(s) : Delphine Détrie

Synopsis : Stéphanie est une jeune mère célibataire. Parisienne d’origine, elle a tout quitté pour réaliser son rêve et vivre plus près de la nature. Installée en Normandie, au cœur des prés salés du Cotentin, elle se réinvente en apprenant le métier de bergère. À la tête de son troupeau, elle découvre au quotidien les joies et les difficultés de sa nouvelle vie rurale. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Casting

Affiche de Casting (2019)
Affiche de Casting (2019)

Réalisateur(s) : Nicolas Wackerbath

Distribution : Toby Ashraf, Milena Dreißig, Judith Engel

Synopsis : Pour son premier téléfilm – un remake des Larmes amères de Petra von Kant – Vera, réalisatrice, veut le casting parfait. Mais le premier jour de tournage approche rapidement et les nombreuses séances de casting n’ont pas encore permis de trouver une actrice convenable pour jouer le rôle principal… (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Nice Girls Don’t Stay For Breakfast

Affiche de Nice Girls Don't Stay For Breakfast (2019)
Affiche de Nice Girls Don’t Stay For Breakfast (2019)

Réalisateur(s) : Bruce Weber

Synopsis : Bob Mitchum est arrivé au Beverly Hills Hotel le 21 février 1991, pile à l’heure, accompagné de son frère, John, et s’est mis à chanter l’une de ses chansons préférées de Cole Porter, But In the Morning, No. Il a commencé à nous raconter des histoires de tournages, de bagarres dans les bars, de femmes. Il a parlé de son tournage favori et nous a fait part de son aversion pour les restaurants ne servant que du vin. L’histoire du cinéma à Hollywood du début des années 40 à 1997 se déroulait sous nos yeux à mesure qu’il racontait ses frasques les plus folles. – Bruce Weber (SensCritique)

Attente : o

Bande-annonce :


Quels films vous tentent cette semaine ?

Quentin Coray

Quentin, 27 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :