1 jour, 3 films à découvrir #35

Le déconfinement a officiellement commencé, mais les cinémas restent hélas fermés pour le moment. Alors continuons à chercher le cinéma où nous pouvons le trouver et en profiter ! Tous les jours, trois conseils de films à découvrir avec, idéalement, la possibilité de les visionner en VOD ou en ligne grâce aux différentes offres disponibles. 

Affiche de Cabiria (1914)
Affiche de Cabiria (1914)

Cabiria (Giovanni Pastrone, 1914)

Synopsis : Pendant la Deuxième Guerre punique, un espion secondé par Maciste infiltre Carthage.

Ce film est l’un des premier péplums de l’histoire, ancêtre d’une lignée de films qui va faire les grandes heures d’Hollywood. Et pourtant nous sommes ici en Italie, berceau des films épiques, comme Quo Vadis? de 1912 ou Les derniers jours de Pompéi de 1913. Si ce film est autant reconnu, c’est pour son influence et ce qu’il a apporté comme héritage. Décors impressionnants et magnifiques, histoire captivante, mise en scène grandiloquente… Un détail qui change également la donne, c’est l’utilisation du travelling, procédé tout nouveau qui surprend quand on le voit utilisé dans un film aussi ancien. Une grande aventure qui impressionne toujours autant !

📺 Disponible sur LaCinetek


Affiche de L'Aventure de Mme Muir (1947)
Affiche de L’Aventure de Mme Muir (1947)

L’Aventure de Mme Muir (Joseph L. Mankiewicz, 1947)

Synopsis : L’histoire de Lucy Muir, une jeune veuve qui s’installe dans une maison réputée hantée. Rapidement, elle va recevoir la visite d’un fantôme.

L’Aventure de Mme Muir est un film d’époque, élégant, beau, poétique, dramatique, et très fin. Évitant tout risque de sombrer dans la mièvrerie, il joue avec finesse sur la perception du spectateur des relations entre les personnages et lui permet également de se projeter face à toutes ces situations, lesquelles, somme toute, sont représentatives de ce que peut être l’amour dans sa globalité.

📺 Indisponible en VOD


Affiche de The Strangers (2016)
Affiche de The Strangers (2016)

The Strangers (Na Hong-jin, 2016)

Synopsis : La vie d’un village coréen est bouleversée par une série de meurtres, aussi sauvages qu’inexpliqués, qui frappe au hasard la petite communauté rurale. La présence, récente, d’un vieil étranger qui vit en ermite dans les bois attise rumeurs et superstitions. Face à l’incompétence de la police pour trouver l’assassin ou une explication sensée, certains villageois demandent l’aide d’un chaman.

Ce qui fait la grande force de The Strangers, c’est cette capacité à mélanger et à associer plusieurs genres, tout en s’appropriant les codes de chacun afin d’en tirer le meilleur parti. La mise en scène de Na Hong-jin est particulièrement soignée, qu’il s’agisse des plans en extérieur que des décors de rituels, créant une ambiance des plus captivantes et envoûtantes. La distribution est également au rendez-vous, le cinéaste s’octroyant notamment les services de Hwang Jeong-min (A Bittersweet LifeBattleship IslandThe Spy Gone North) dans le rôle du chaman. The Strangers est un film jusquauboutiste, qui ne se fixe pas de limites, poussant à bout ses personnages et le spectateur. Un sort diabolique, qui mérite, sans doute, plus d’un visionnage pour en comprendre toutes les facettes.

📺 Disponible sur Orange VOD et MyTF1 VOD

Retrouvez la précédente sélection ici !

Quentin Coray

Quentin, 27 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :