Les sorties cinéma de la semaine – mercredi 11 mars 2020

Alors que les épidémies sévissent, les grosses sorties se voient repoussées. Ce mercredi, vous pourrez visiter un charmant lotissement dans Vivarium, faire fi du patriarcat dans La Bonne Épouse, accompagner Marie Curie dans ses découvertes sur la radioactivité dans Radioactive, ou encore suivre la quête d’un père pour sauver son fils dans Un fils. Tour d’horizon des sorties de la semaine :

★★★ Immanquable ★★ Intéressant ★ Assez Intéressant ☆ Sans moi o Ne se prononce pas – Pour rappel : les indices d’ « attentes » n’engagent que moi et certainement pas la qualité d’un film. Ils dépendent grandement de mes propres connaissances cinématographiques et de ma capacité à suivre le rythme des sorties, qui est souvent réduite. Un « ne se prononce pas » ne signifiera donc jamais qu’un film ne vaut pas la peine d’être découvert ! :)


Vivarium

Affiche de Vivarium (2020)
Affiche de Vivarium (2020)

Réalisateur(s) : Lorcan Finnegan

Distribution : Imogen Poots, Jesse Eisenberg, Eanna Hardwicke

Synopsis : À la recherche de leur première maison, un jeune couple effectue une visite en compagnie d’un mystérieux agent immobilier et se retrouve pris au piège dans un étrange lotissement. (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★★ – Difficile de statuer clairement au sujet de Vivarium, film des plus étranges qui peut laisser son spectateur complètement en-dehors ou, au contraire, l’hypnotiser. Le parti-pris, en tout cas, est intéressant, offrant une vision cynique de notre société, une expérience déroutante, qui reste en tête. – Lire ma critique

Bande-annonce :


Radioactive

Affiche de Radioactive (2020)
Affiche de Radioactive (2020)

Réalisateur(s) : Marjane Satrapi

Distribution : Rosamund Pike, Sam Riley, Aneurin Barnard

Synopsis : Paris, fin du 19ème siècle. Marie est une scientifique passionnée, qui a du mal à imposer ses idées et découvertes au sein d’une société dominée par les hommes. Avec Pierre Curie, un scientifique tout aussi chevronné, qui deviendra son époux, ils mènent leurs recherches sur la radioactivité et finissent par découvrir deux nouveaux éléments : le radium et le polonium.  (AlloCiné)

Attente/Commentaire : ★ – Une grande dame de l’histoire, une grande actrice et une réalisatrice de renom. Radioactive cumule les talents, avec des éléments de singularité qui semblent l’extraire des canons du biopic classique et déjà vu.

Bande-annonce :


La Bonne épouse

Affiche de La Bonne épouse (2020)
Affiche de La Bonne épouse (2020)

Réalisateur(s) : Martin Provost

Distribution : Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky

Synopsis : Tenir son foyer et se plier au devoir conjugal sans moufter : c’est ce qu’enseigne avec ardeur Paulette Van Der Beck dans son école ménagère. Ses certitudes vacillent quand elle se retrouve veuve et ruinée. Est-ce le retour de son premier amour ou le vent de liberté de mai 68 ? Et si la bonne épouse devenait une femme libre ? (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★ – Moqueries envers le système patriarcal dans un contexte de contestations et d’émancipation, un programme dans l’air du temps, qui semble ici prendre les traits d’une comédie sympathique.

Bande-annonce :


Une Sirène à Paris

Affiche d'Une Sirène à Paris (2020)
Affiche d’Une Sirène à Paris (2020)

Réalisateur(s) : Mathias Malzieu

Distribution : Nicolas Duvauchelle, Marilyn Lima, Rossy de Palma

Synopsis : Crooner au cœur brisé, Gaspard s’était juré de ne plus retomber amoureux. Quant à Lula, jolie sirène, elle n’a que le chant pour se défendre des hommes, en faisant s’emballer leur cœur jusqu’à l’explosion. Lorsque la Seine en crue vient déposer Lula au pied du Flowerburger, la péniche-cabaret où chante Gaspard, c’est un mini-tsunami qui va bouleverser leur existence. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : ★ – Entre fantastique et comédie, un mélange des genres qui semble ne pas manquer de fraîcheur.


Un fils

Affiche d'Un fils (2020)
Affiche d’Un fils (2020)

Réalisateur(s) : Mehdi M. Barsaoui

Distribution : Sami Bouajila, Najla Ben Abdallah, Youssef Khemiri

Synopsis : Farès et Meriem forment avec Aziz, leur fils de 9 ans, une famille tunisienne moderne issue d’un milieu privilégié. Lors d’une virée dans le sud de la Tunisie, leur voiture est prise pour cible par un groupe terroriste et le jeune garçon est grièvement blessé… (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★ – Du rêve au cauchemar, un combat qui sera riche en questionnements, et qui semble valoir le coup d’oeil.

Bande-annonce :


Kongo

Affiche de Kongo (2020)
Affiche de Kongo (2020)

Réalisateur(s) : Hadrien La Vapeur, Corto Vaclav

Synopsis : À Brazzaville, un monde invisible régit le monde visible. L’apôtre Médard se démène pour guérir les malades victimes de mauvais sorts. Mais sa vie bascule lorsqu’on l’accuse publiquement de pratiquer la magie noire. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Trois étés

Affiche de Trois étés (2020)
Affiche de Trois étés (2020)

Réalisateur(s) : Sandra Kogut

Distribution : Regina Casé, Rogério Fróes, Gisele Fróes

Synopsis : Pour chaque Noël, Edgar et Marta organisent une grande fête dans leur luxueuse résidence d’été, avec leur gouvernante Mada et les employés de la maison. En trois ans, tout va basculer. Qu’arrive-t-il aux invisibles qui vivent dans l’ombre de leurs riches patrons, lorsque le monde de ces derniers implose ? Sous le regard de Mada et de Monsieur Lira, le père d’Edgar, c’est le Brésil qui s’effondre à l’aube du désastre de 2018. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Femmes d’Argentine (Que Sea Ley)

Affiche de Femmes d'Argentine (Que Sea Ley) (2020)
Affiche de Femmes d’Argentine (Que Sea Ley) (2020)

Réalisateur(s) : Juan Solanas

Synopsis : En Argentine, où l’IVG est interdite, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement clandestin. Pendant huit semaines, le projet a été âprement discuté au Sénat, mais aussi dans la rue, où des dizaines de milliers de militants ont manifesté pour défendre ce droit fondamental. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


D’égal à égal – Auf Augenhöhe

Affiche de D'égal à égal - Auf Agenhöhe (2020)
Affiche de D’égal à égal – Auf Agenhöhe (2020)

Réalisateur(s) : Evi Goldbrunner, Joachim Dollhopf

Distribution : Jordan Prentice, Luis Vorbach, Ella Frey

Synopsis : Michi, 10 ans, vit dans un foyer pour enfants. Une lettre trouvée par hasard ayant appartenu à sa mère disparue lui permet de retrouver la trace de son père qu’il rêvait fort et protecteur. La réalité à laquelle il se trouve confronté le bouleverse.  (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Le cœur du conflit

Affiche de Le cœur du conflit (2020)
Affiche de Le cœur du conflit (2020)

Réalisateur(s) : Judith Cahen, Masayasu Eguchi

Distribution : Judith Cahen, Masayasu Eguchi, Mélissa Barbaud

Synopsis : En ouverture, sur fond de cheminées de centrale nucléaire, cette apostrophe :  » Est-ce que vous semez demain si le monde vient à sa fin ?  » Question pressante suivie d’une remarque d’Eisenstein soulignant que le conflit est le principe même du montage. Voilà d’emblée posée la matrice du film. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Visions Chamaniques : territoires oubliés

Affiche de Visions Chamaniques : territoires oubliés (2020)
Affiche de Visions Chamaniques : territoires oubliés (2020)

Réalisateur(s) : David Paquin

Synopsis : Voyage initiatique chez les Fangs du Gabon et les Shipibos au Pérou, ce film nous entraîne au son des instruments traditionnels tel le mogongo (arc en bouche), la harpe sacrée et les Icaros, à la rencontre de la sagesse des peuples traditionnels. Cette richesse traditionnelle, dite chamanique, nous rappelle que nous sommes des êtres joyeux, reliés à la nature. Nous suivons les étapes de l’initiation et les enseignements de Sandra Ingerman, auteur chamanique de renommée mondiale. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Les Visages de la Victoire

Affiche de Les Visages de la Victoire (2020)
Affiche de Les Visages de la Victoire (2020)

Réalisateur(s) : Lyèce Boukhitine

Synopsis : Elles s’appellent Chérifa, Jimiaa, Mimouna, Aziza, des femmes dont on entend quasiment jamais la parole. Les femmes des immigrés des Trente Glorieuses, venues du Maghreb. Elles sont agées maintenant et dans moins de 20 ans malheureusement elle ne seront plus là. Le film raconte leurs vies, elles, qui ont dû très tôt renoncer à leur liberté et à leurs désirs de jeunesse, pour suivre des hommes qu’elles ont rarement choisi, et se résigner à leur sort, afin d’élever leurs enfants du mieux qu’elles ont pu. Leur victoire c’est leur résilience, et leur volonté d’émancipation, qui leur donnent au visage, un sourire de jeune fille…  (SensCritique)

Attente/Commentaire : o


Quels films vous tentent cette semaine ?

Quentin Coray

Quentin, 27 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

2 réflexions sur “Les sorties cinéma de la semaine – mercredi 11 mars 2020

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :