A l’assaut du boulevard, John Ford, 1917 : Aux origines du western

Affiche d'A L'Assaut du Boulevard (1917)
Affiche d’A L’Assaut du Boulevard (1917)

« Une année, un film » : A l’assaut du boulevard, réalisé par John Ford, et sorti le 24 décembre 1917.

A l’assaut du boulevard est à mi-chemin entre le western et la comédie romantique. On suit la brève histoire de Cheyenne Harry, cow boy du Wyoming, qui décide de se fiancer avec Helen, la fille du propriétaire du ranch. Mais la jeune femme se sent un peu lasse du mode de vie de Cheyenne et se sent délaissée. Cela va faire les affaires d’Eugene Thornton, un citadin, marchand de chevaux de passage, qui va séduire Helen et la pousser à se fiancer et à partir avec lui à New York. Cheyenne va donc devoir y aller pour réclamer son dû.

A l'assaut du boulevard (1917)
A l’assaut du boulevard (1917)

Le film n’a rien de bien grandiose, c’est la petite histoire d’un cow boy du Wyoming qui va retrouver sa bien-aimée dans le grand New York qu’il connaît très mal. C’est l’occasion de voir Harry Carey, une des premières « gueules » de Hollywood, devant les caméras du jeune John Ford qui commence à faire ses preuves dans le monde du cinéma. Mais c’est également l’occasion de s’intéresser aux origines du western, un genre qui va grandir notamment dans les années 50-60, entre autres grâce au concours d’un certain John Ford, pionnier du genre, notamment avec A l’assaut du boulevard.

Note : 6,5/10.

Le film en intégralité sur Youtube (sans accompagnement musical)

https://www.youtube.com/watch?v=YIa0d1l7_lI

Quentin Coray

Quentin, 26 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :