1 jour, 3 films à découvrir #25

En ces temps troublés, le cinéma n’a jamais autant paru être un exutoire. Alors que, pour la plupart, nous sommes confinés chez nous, en télétravail, voire au chômage forcé, voir des films semble être un choix d’occupation privilégié. Pour tenter de penser un peu à autre chose qu’à l’actualité sinistre, j’ai eu l’idée de vous parler, tous les jours, de trois films, sortis de ma « filmothèque ». Trois films pas forcément connus, pour changer un peu de ce qu’on pourrait voir d’habitude, et sans véritable logique dans les choix, l’objectif de cette petite rubrique étant, surtout, de vous parler de cinéma, et de faire du septième art notre principal allié !

Affiche de La Garçonnière (1960)
Affiche de La Garçonnière (1960)

La Garçonnière (Billy Wilder, 1960)

Synopsis : Dans l’espoir d’une promotion, C. C. Baxter prête son appartement à ses supérieurs, qui y amènent leurs maîtresse. Jusqu’au jour où son chef invite Mlle Kubelik, dont Baxter est amoureux…

La Garçonnière est une comédie qui, comme d’habitude chez Billy Wilder, ne manque pas de faire rire, mais propose aussi des ressorts dramatiques, au vu de l’importance du message transmis, lequel est à nouveau relativement visionnaire et toujours d’actualité. Grâce à cette intrigue savamment ficelée et à ses personnages bien développés, Billy Wilder vise juste en développant une thématique qui parle autant au public de l’époque qu’au public d’aujourd’hui.

📺 Disponible sur Canal VOD et Orange VOD


Affiche de Valhalla Rising (2008)
Affiche de Valhalla Rising (2009)

Valhalla Rising : Le Guerrier Silencieux (Nicolas Winding Refn, 2009)

Synopsis : One-Eye, un guerrier muet et sauvage, était fait prisonnier. Grâce à l’aide d’Are, il parvient à tuer son geôlier et ensemble ils s’échappent.

Valhalla Rising représente à sa manière la mythologie nordique, et dresse un très beau tableau de ce qu’on pu vivre ces hommes à une époque désormais lointaine. Mads Mikkelsen n’a pas besoin de prononcer une ligne de dialogue pour s’imposer ici. Une errance mystique loin de tout, aux confins du monde, où le silence règne, laissant au spectateur le soin d’apprécier la beauté des images et des paysages.

📺 Disponible sur FilmoTV, Orange VOD, OCS, Canal VOD et UniversCiné


Affiche de Mr Smith au Sénat (1940)
Affiche de Mr Smith au Sénat (1939)

Mr Smith au Sénat (Frank Capra, 1939)

Synopsis : Un jeune politicien idéaliste est envoyé au sénat pour remplacer son collègue. Face à la corruption et les compromis, il continue de se battre.

Critique d’un système aux aspirations démocratiques, mais sujet à maintes dérives, Mr Smith au Sénat vise juste et parvient, malgré la fatalité apparente, qui est celle de l’impossibilité à lutter contre la corruption, à nous faire garder espoir et à montrer qu’il est également possible d’exploiter certaines faiblesses du système pour combattre ceux qui errent sur la mauvaise voie. Un grand film !

📺 Disponible sur La Cinetek, UniversCiné, MyTF1 VOD, Canal VOD

Retrouvez la sélection d’hier ici !

Quentin Coray

Quentin, 26 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

Une pensée sur “1 jour, 3 films à découvrir #25

  • 11 avril 2020 à 8 h 30 min
    Permalink

    Ce Refn entre deux classiques inaltérables de Wilder et de Capra, tu as l’art du contraste !
    Je prends tout le lot, et ça m’aidera peut être à reviser mon jugement sur ce Viking.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :