CANNES 2020 – La liste des films labellisés « Cannes 2020 »

Cette année, j’aurais dû vivre mon troisième Cannes. J’avais obtenu mon badge Presse, l’Airbnb était réservé bien en avance, idéalement placé, avec 3 colocs, et les jours de congés étaient posés. Le traditionnel compte à rebours avançait, après l’obtention de l’accréditation venait l’attente du dévoilement des différentes sélections. Puis un énorme imprévu nous a barré la route. Personne n’aurait pu prévoir cette pandémie qui a mis la France entière à genoux, le monde du cinéma en tête. Le temps avançant, l’inévitable ne faisait que se rapprocher, et la sentence finit par tomber : il n’y aura pas de Festival de Cannes cette année. En tout cas, pas sous sa forme habituelle. Adieu montée des marches, quêtes d’invitations, séances à foison… Mais hors de question de dire adieu à Cannes 2020 ! Car de nombreux artistes et techniciens ont travaillé d’arrache-pied pour participer à cette édition, tout comme la commission de sélection, qui dut choisir parmi des milliers de films. C’est donc dans ce contexte qu’a été annoncée, aujourd’hui, la sélection des films obtenant le label « Cannes 2020 », et qui seront projetés ces prochains mois en salles, pour un Cannes « hors les murs », qui misera également sur des partenariats avec d’autres festivals importants qui auront lieu plus tard dans l’année.

Les films labellisés « Cannes 2020 »

The French Dispatch (Wes Anderson)

Été 85 (François Ozon)

Peninsula (Yeon Sang-Ho)

True Mothers (Naomi Kawase)

Lovers Rock (Steve McQueen)

Mangrove (Steve McQueen)

Drunk (Thomas Vinterberg)

Last Words (Jonathan Nossiter)

ADN (Maïwenn)

Heaven (Im Sang-soo)

Les Hommes (Lucas Belvaux)

El Olvido Que Seremos (Fernando Trueba)

Passion Simple (Danielle Arbid)

The Real Thing (Koji Fukada)

Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait (Emmanuel Mouret)

A Good Man (Marie-Castille Mention-Schaar)

Rouge (Farid Bentoumi)

John and the Hole (Pascual Sisto)

Limbo (Ben Sharrock)

Here We Are (Nir Bergman)

Sweat (Magnus von Horn)

Teddy (Ludovic & Zoran Boukherma)

Falling (Viggo Mortensen)

February (Kamen Kalev)

Ammonite (Francis Lee)

Un médecin de nuit (Elie Wajeman)

Enfant terrible (Oskar Roehler)

Nadia Butterfly (Pascal Plante)

Antoinette dans les Cévennes (Caroline Vignal)

Le Deuxième Frère (Denis Podalydès)

Un Triomphe (Etienne Courcol)

L’Origine du Monde (Laurent Laffite)

Slalom (Charlène Favier)

Casa de Antiguidades (João Paulo Miranda Maria)

Broken Keys (Jimmy Keyrouz)

Vaurien (Peter Dourountzis)

Garçon Chiffon (Nicolas Maury)

Eight and a Half (Ann Hui, Johnnie To, Tsui Hark, Sammo Hung, Yuen Woo-Ping et Patrick Tam)

Pleasure (Ninja Thyberg)

Ibrahim (Samir Guesmi)

La mort du cinéma et de mon père aussi (Daniel Rosenberg)

Gagarine (Fanny Liatard & Jérémy Trouilh)

16 Printemps (Suzanne Lindon)

Si le vent tombe (Nora Martirosyan)

On The Way To The Billion (Dieudo Hamadi)

The Truffle Hunter (Michael Dweck & Gregory Kershaw)

9 Jours à Raqqa (Xavier de Lauzanne)

Le Discours (Laurent Tirard)

In The Dusk (Sharunas Bartas)

Souad (Ayten Amin)

Beginning (Déa Kulumbegashvili)

Striding into the wind (Wei Shujun)

Aya To Majo (Gorô Miyazaki)

Flee (Jonas Poher Rasmussen)

Josep (Aurel)

Soul (Pete Docter)

Des « fidèles » aux nouveaux arrivants, voici un mélange varié, d’horizons divers, entre noms connus et inconnus, qui promet de belles découvertes à venir, qu’ils s’agisse de films déjà attendus, ou d’autres films encore inconnus !

Quentin Coray

Quentin, 27 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

1 réflexion sur “CANNES 2020 – La liste des films labellisés « Cannes 2020 »

  • 3 juin 2020 à 19 h 35 min
    Permalien

    Ah Cannes ! Je l’ai fait une fois, ce festoche… J’avais été déçu de la programmation. Par contre, quelle ambiance à côté ! C’est quand même à vivre au moins une fois. ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :