Les sorties de la semaine – mercredi 27 mars 2019

Les semaines passent, et je me rends compte que je passe toujours moins de temps dans les salles ! Non pas que les sorties sont inintéressantes, c’est juste une question d’humeur et d’envie. En tout cas, cette semaine, il faudra compter sur Tim Burton et son Dumbo, Rayane Bensetti en danseur pour Let’s Dance, des vétérans en action dans Gentlemen cambrioleurs, et le lauréat du Lion d’Or Synonymes. Tour d’horizon des sorties de la semaine :

★★★ Immanquable ★★ Intéressant ★ Assez Intéressant ☆ Sans moi o Ne se prononce pas


Dumbo

Affiche de Dumbo (2019)
Affiche de Dumbo (2019)

Réalisateur(s) : Tim Burton

Distribution : Colin Farrell, Michael Keaton, Danny DeVito

Synopsis : Les enfants de Holt Farrier, ex-artiste de cirque chargé de s’occuper d’un éléphanteau dont les oreilles démesurées sont la risée du public, découvrent que ce dernier sait voler… (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★★ – Tim Burton est un nom qui fait se déplacer les foules, même si ses derniers films n’ont pas été de grands succès. Malgré l’étiquette Disney, le cinéaste a ici une histoire faite pour son cinéma, et quelques premiers retours sont très encourageants.

Bande-annonce :


Gentlemen cambrioleurs

Affiche de Gentlemen cambrioleurs (2019)
Affiche de Gentlemen cambrioleurs (2019)

Réalisateur(s) : James Marsh

Distribution : Michael Caine, Tom Courtenay, Jim Broadbent

Synopsis : Célèbre voleur dans sa jeunesse, Brian Reader, veuf âgé de 77 ans, réunit une bande de criminels marginaux sexagénaires pour fomenter un cambriolage sans précédent à la salle des coffres de la société Hatton Garden Safe Deposit (HGSD). (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o – Un film à casting est toujours source de méfiances. Je crains le film qui s’apparente à la cour de récréation pour acteurs âgés, même si c’est toujours sympathique de voir ces vétérans réunis.

Bande-annonce :


Synonymes

Affiche de Synonymes (2019)
Affiche de Synonymes (2019)

Réalisateur(s) : Nadav Lapid

Distribution : Quentin Dolmaire, Louise Chevillotte, Tom Mercier

Synopsis : Yoav, un jeune Israélien, atterrit à Paris, avec l’espoir que la France et la langue française le sauveront de la folie de son pays. (SensCritique)

Attente/Commentaire : ★ – Un film dont je sais très peu de choses, mais son Lion d’Or à Venise, et les quelques premiers retours que j’ai pu lire à son sujet en font un des « outsiders » qu’il serait intéressant de découvrir.

Bande-annonce :


C’est ça l’amour

Affiche de C'est ça l'amour (2019)
Affiche de C’est ça l’amour (2019)

Réalisateur(s) : Claire Burger

Distribution : Bouli Lanners, Justine Lacroix, Sarah Henochsberg

Synopsis : Depuis que sa femme est partie, Mario tient la maison et élève seul ses deux filles. Frida, 14 ans, lui reproche le départ de sa mère. Niki, 17 ans, rêve d’indépendance. Mario, lui, attend toujours le retour de sa femme. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o 

Bande-annonce :


Let’s Dance

Affiche de Let's Dance (2019)
Affiche de Let’s Dance (2019)

Réalisateur(s) : Ladislas Chollat

Distribution : Rayane Bensetti, Alexia Giordano, Guillaume de Tonquédec

Synopsis : Joseph, danseur passionné de hip-hop, refuse d’entrer dans l’entreprise de son père pour tenter sa chance à Paris. Avec sa copine Emma et son meilleur ami Karim, il intègre le crew parisien de Youri, un célèbre breaker, pour tenter de gagner un concours international de hip-hop. Mais le jour des sélections, rien ne se passe comme prévu : Joseph est trahi par Emma et Youri, le groupe explose. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o – Probablement le film qui aura le plus de succès auprès du jeune public cette semaine, grâce à son thème et à la présence de Rayane Bensetti à l’affiche.

Bande-annonce :


Styx

Affiche de Styx (2019)
Affiche de Styx (2019)

Réalisateur(s) : Wolfgang Fischer

Distribution : Susanne Wolff, Gedion Oduor Wekesa, Alexander Beyer

Synopsis : Rike, quarante ans, est médecin urgentiste. Pour ses vacances, elle a planifié un voyage en solitaire pour rejoindre l’île de l’Ascension depuis Gibraltar, une île au nord de Sainte-Hélène, où Darwin avait planté une forêt entière. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Boy Erased

Affiche de Boy Erased (2019)
Affiche de Boy Erased (2019)

Réalisateur(s) : Joel Edgerton

Distribution : Lucas Hedges, Nicole Kidman, Russell Crowe, Joel Edgerton

Synopsis : L’histoire de Jared, fils d’un pasteur dans une petite ville américaine, dont l’homosexualité est dévoilée à ses parents à l’âge de 19ans. Jared fait face à un dilemme : suivre un programme de thérapie de reconversion – ou être rejeté pour toujours par sa famille, ses amis et sa communauté religieuse. BOY ERASED est l’histoire vraie du combat d’un jeune homme pour se construire alors que tous les aspects de son identité sont remis en question. (SensCritique)

Attente/Commentaire :★ – Avec son casting de qualité et un thème d’actualité dont l’approche semble tout à fait intéressante, c’est également un des films sur lesquels il faut compter cette semaine.

Bande-annonce :


Compañeros

Affiche de Compañeros (2019)
Affiche de Compañeros (2019)

Réalisateur(s) : Alvaro Brechner

Distribution : Janne Puustinen, Boodi Kabbani, Mika Melender

Synopsis : 1973, l’Uruguay bascule en pleine dictature. Trois opposants politiques sont secrètement emprisonnés par le nouveau pouvoir militaire. Jetés dans de petites cellules, on leur interdit de parler, de voir, de manger ou de dormir. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Still Recording

Affiche de Still Recording (2019)
Affiche de Still Recording (2019)

Réalisateur(s) : Saeed Al Batal et Ghiath Ayoub

Distribution : Saeed Al Batal

Synopsis : En 2011, Saeed la vingtaine, étudiant ingénieur, quitte Damas pour Douma (Ghouta orientale) et participer à la révolution syrienne. Il sera rejoint plus tard par son ami Milad, peintre et sculpteur, alors étudiant aux beaux-arts de Damas. Dans Douma libérée par les rebelles, l’enthousiasme révolutionnaire gagne la jeunesse, puis c’est la guerre et le siège. Pendant plus de quatre ans, Saeed et Milad filment un quotidien rythmé par les bombardements, les enfants qui poussent dans les ruines qu’on graffe, les rires, un sniper qui pense à sa maman, la musique, la mort, la folie, la jeunesse, la débrouille, la vie. Radiographie d’un territoire insoumis, un regard d’une densité exceptionnelle sur la guerre dans un mouvement de cinéma et d’humanité saisissant. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Mon meilleur ami

Affiche de Mon meilleur ami (2019)
Affiche de Mon meilleur ami (2019)

Réalisateur(s) : Martin Deus

Distribution : Angelo Mutti Spinetta, Lautaro Rodríguez, Mariana Anghileri

Synopsis : Lorenzo est un adolescent agréable et studieux qui vit dans une petite ville de Patagonie. Un jour son père décide d’accueillir sous leur toit Caíto, un jeune garçon frondeur et mystérieux. D’abord méfiant, Lorenzo va peu à peu se rapprocher de Caíto sans soupçonner les conséquences de cette nouvelle amitié… mais Caíto a un secret. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o


Sergio et Sergei

Affiche de Sergio et Sergei (2019)
Affiche de Sergio et Sergei (2019)

Réalisateur(s) : Ernesto Daranas

Distribution : Tomás Cao, Héctor Noas, Ron Perlman

Synopsis : 1991 : la Guerre froide est terminée, l’URSS s’écroule. Sergeï, un cosmonaute russe reste coincé dans l’espace, oublié par les Soviétiques qui ont bien d’autres soucis sur Terre… À Cuba, à l’aide d’une fréquence radio, Sergio entre en contact par hasard avec Sergeï et va tout mettre en œuvre pour le ramener sur terre. Mais sans le savoir, Sergio est sur écoute et espionné… (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


Mon frère s’appelle Robert et c’est un idiot

Affiche de Mon frère s'appelle Robert et c'est un idiot (2019)
Affiche de Mon frère s’appelle Robert et c’est un idiot (2019)

Réalisateur(s) : Philip Gröning

Distribution : Julia Zange, Josef Mattes, Urs Jucker

Synopsis : Les jumeaux Robert et Elena ont 48 heures pour enfin rompre avec l’enfance.48 heures d’été étouffantes qui glissent vers l’enfer.48h d’amour, de sexe et de philosophie. (AlloCiné)

Attente : o

Bande-annonce :


Heart Of A Dog

Affiche de Heart Of A Dog (2019)
Affiche de Heart Of A Dog (2019)

Réalisateur(s) : Laurie Anderson

Synopsis : Centré sur le bien-aimé terrier de Laurie Anderson, sa chienne Lolabelle, qui est décédée en 2011, Heart of a Dog est un essai qui mêle souvenirs d’enfance, journal intime en vidéo, rêveries autour de la collecte de données, de la culture de surveillance, de la conception bouddhiste de la vie après la mort, et des hommages chaleureux aux artistes, musiciens et penseurs qui l’ont inspirée. Mêlant sa propre narration drôle et inquisitrice à des compositions originales au violon, des passages animés à la main, des home-movies tournés en 8mm et des oeuvres d’art tirées d’expositions passées et présentes, Anderson crée un langage visuel hypnotique en patchwork, à partir des matières premières de sa vie et de son art, examinant comment les histoires sont construites et racontées – et comment nous les utilisons pour créer du sens dans nos vies. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o


La Flor – Partie 3

Affiche de La Flor (2019)
Affiche de La Flor (2019)

Réalisateur(s) : Mariano Llinás

Distribution : Elisa Carricajo, Valeria Correa, Pilar Gamboa

Synopsis : « La Flor » cambriole le cinéma en six épisodes. Chaque épisode correspond à un genre cinématographique. Le premier est une série B, comme les Américains avaient l’habitude d’en faire. Le second est un mélodrame musical avec une pointe de mystère. Le troisième est un film d’espionnage. Le quatrième est une mise en abîme du cinéma. Le cinquième revisite un vieux film français. Le sixième parle de femmes captives au 19e siècle. Mon tout forme « La Flor ». Ces six épisodes, ces six genres ont un seul point commun : leurs quatre comédiennes. D’un épisode à l’autre, « La Flor » change radicalement d’univers, et chaque actrice passe d’un monde à l’autre, d’une fiction à un autre, d’un emploi à un autre, comme dans un bal masqué. Ce sont les actrices qui font avancer le récit, ce sont elles aussi qu’au fur et à mesure, le film révèle. Au bout de l’histoire, à la fin du film, toutes ces images finiront par dresser leurs quatre portraits. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o

Bande-annonce :


D’Agata – Limite(s)

Affiche de D'Agata - Limite(s) (2019)
Affiche de D’Agata – Limite(s) (2019)

Réalisateur(s) : Franck Landron

Synopsis : Antoine d’Agata un artiste contemporain. Avec sa mauvaise réputation, sexe drogue et voyage au bout de la nuit dont il est souvent accompagné et qui ne répond en rien à l’intimité, à la gravité, à l’évidence pure de l’émotion que ses images faisaient naître en moi. De l’humanité avant toute chose ! C’est cette émotion que je tente de faire partager, ce voyage chaotique au cœur des affres de la création. Faire le portrait du mystère de la création. (SensCritique)

Attente/Commentaire : o


La Cacophonie du Donbass

Affiche de La Cacophonie du Donbass (2019)
Affiche de La Cacophonie du Donbass (2019)

Réalisateur(s) : Igor Minaiev

Synopsis : Un film qui analyse la construction du mythe du Donbass, à l’aide d’archives de films documentaires et de fiction. Le sujet du film explore deux niveaux. Le premier est la vie quotidienne vue par par la propagande soviétique, et le Donbass comme vitrine idéologique. (AlloCiné)

Attente/Commentaire : o


Quels films vous tentent cette semaine ?

Quentin Coray

Quentin, 26 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

2 pensées sur “Les sorties de la semaine – mercredi 27 mars 2019

    • 27 mars 2019 à 22 h 27 min
      Permalink

      Les quelques retours que j’ai lus tendent vers le positif en tout cas ;) A voir si je prends le temps d’aller le voir, je prends peu le temps d’aller me déplacer au cinéma ces temps-ci, je suis casanier. ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :