En avant (Dan Scanlon, 2020) : Une étincelle de magie

Difficile de passer à côté de la sortie d’un nouveau Pixar, rendez-vous immanquable pour petits et grands qui réunit les générations. Pourtant, cet En avant est arrivé de manière plutôt discrète en salle, et si vous en avez peut-être peu entendu parler, il serait dommage de passer à côté.


Fiche du film

Affiche de En avant (2020)
Affiche de En avant (2020)
  • Genre : Aventure, Comédie, Fantastique
  • Réalisateur : Dan Scanlon
  • Distribution : Tom Holland, Chris Pratt, Julia Louis-Dreyfus
  • Année de sortie : 2020
  • Synopsis : Dans la banlieue d’un univers imaginaire, deux frères elfes se lancent dans une quête extraordinaire pour découvrir s’il reste encore un peu de magie dans le monde. (SensCritique)

Critique et Analyse

En avant (2020)
En avant (2020)

Après la Fête des Morts au Mexique dans Coco, le retour d’une famille d’exception dans Les Indestructibles 2, et une nouvelle aventure au pays des jouets dans Toy Story 4, les studios Pixar nous font découvrir un monde fantastique, certes très proche du nôtre, mais peuplé de créatures bien différentes de nous. Licornes, centaures, fées, trolls… En avant fonde son intrigue sur la base d’un monde autrefois plein de magie, où celle-ci était omniprésente et utilisée par beaucoup, façonnant légendes et mythes, jusqu’à ce que la science et la technologie prennent le pas, rendant la magie caduque.

« Ici la magie existe encore, même si tout le monde l’a oubliée, et Pixar vient la raviver pour que nous y croyions à nouveau. »

Une première idée intéressante, nous ramenant à notre condition d’êtres de plus en plus sédentarisés, toujours plus dépendants de la technologie. Mais ici la magie existe encore, même si tout le monde l’a oubliée, et Pixar vient la raviver pour que nous y croyions à nouveau, comme à chaque fois. Et ce décalage entre réalité actuelle et imaginaire passé, s’il est toujours présent, ne constituera pas le principal point d’intérêt d’un film qui s’intéressera davantage à la transmission et aux liens familiaux, nous rappelant bien que nous sommes dans un Pixar. Une folle quête à la recherche d’un père parti trop tôt, où l’espoir de le faire revenir pour une journée sera l’opportunité de resserrer les liens entre frères, de vivre un deuil qui court depuis de longues années.

En avant (2020)
En avant (2020)

Car si personne ne veut plus croire en la magie, elle est un refuge, notamment pour Barley, le grand frère, adepte des jeux de rôle et d’univers fantastiques. Ian, le petit frère, cherche sa place, mais la magie ne lui parle pas réellement. Comme à leur habitude, les créateurs des studios Pixar savent faire preuve de pertinence, d’imagination, trouver des ressorts humoristiques qui font mouche, suivant une recette qui nous paraît familière mais qui, pourtant, nous prend de court à chaque fois. La quête est à la fois un périple initiatique et une révélation, un retour aux sources et une passerelle vers l’avenir. Et la grande qualité de cet En avant, c’est que, si on l’apprécie déjà grandement sur l’instant, il est suffisamment bien construit pour ouvrir la réflexion après coup, pour que nous reconstruisions le film et  que nous retracions le fil à l’issue de la séance. L’ensemble se tient et nous emporte, mais est sublimé par une touche qui lui offre une autre perspective, affectant notre regard sur tout ce que nous avions alors observé jusqu’ici.

On serait tenté de détailler, d’expliciter, mais le mieux, concernant cet En avant, est certainement de ne pas trop en dire, de laisser la surprise et la magie opérer. Parler de deuil n’est pas une chose simple, notamment auprès d’un jeune public, mais Pixar atteint encore une fois sa cible, parvenant à nous faire rire, frissonner, et même à nous faire verser quelques larmes. On est tenté de faire un parallèle avec Coco, autre coup d’éclat du studio, qui aura probablement l’avantage sur cet En avant, face auquel on ne boudera pas son plaisir pour autant. Une bien belle réussite, plutôt inattendue, qui vaut le coup d’œil, pour à nouveau croire en la magie, et se lancer dans une grande quête.

Bande-annonce du film

En résumé

Note et avis

Pixar continue de nous faire rêver avec En avant, une nouvelle réussite qui ramène de la magie dans notre réalité, nous emportant dans une quête pleine de frissons, de rires, et de larmes.

Note
7.5/10
7.5/10

Quentin Coray

Quentin, 26 ans, mordu de cinéma depuis le visionnage de Metropolis, qui fut à l'origine d'un véritable déclic. Toujours en quête de nouvelles découvertes pour élargir mes connaissances et ma vision du cinéma. "L'art existe et s'affirme là où il y a une soif insatiable pour le spirituel, l'idéal. Une soif qui rassemble tous les êtres humains." - Andreï Tarkovski

Une pensée sur “En avant (Dan Scanlon, 2020) : Une étincelle de magie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :