Cinexpress #76 – Destination… Lune ! (1950)

Destination Moon

La science-fiction est un genre pourvoyeur de grands films depuis quasiment les débuts du cinéma et Le Voyage dans la Lune (1902) de Georges Méliès. De véritables nanars à des chefs d’oeuvre absolus, les films de science-fiction ont pris de nombreuses formes et surtout répondu à la soif des spectateurs de voyager dans le futur et l’inconnu. Destination… Lune ! est un film dont vous n’avez probablement jamais entendu parler et qui, pourtant, s’avère être une petite curiosité digne d’intérêt.

clapperboard

Affiche de Destination... Lune ! (1950)
Affiche de Destination… Lune ! (1950)
  • Genre : Science-Fiction
  • Réalisateur : Irving Pichel
  • Année de sortie : 1950
  • Casting : John Archer, Warner Anderson, Tom Powers
  • Synopsis : Quatre astronautes américains décollent à bord d’une fusée en direction de la Lune. Leur alunissage s’avère difficile et ils consomment plus de carburant que prévu. Une course contre la montre s’engage pour alléger au maximum le vaisseau. Reviendront-ils tous saints et saufs sur Terre ? (senscritique.com)

clapperboard

Destination... Lune ! (1950)
Destination… Lune ! (1950)

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, une nouvelle course à l’innovation et à l’exploration spatiale se lance entre les Etats-Unis et l’URSS. Qui ira le plus loin ? Qui sera le premier à aller sur la Lune ? Destination… Lune ! vient se présenter dans ce contexte de concurrence folle où personne ne lésine sur les moyens afin de dépasser le rival. A cette époque, l’exploration spatiale en était encore à ses balbutiements, se réduisant à des lancements de fusées et aux expérimentations sur la possibilité d’envoyer un satellite en orbite. Le début du film en est une représentation quand, soudainement, un homme présente le projet fou d’aller sur la Lune, et d’en revenir.

Destination… Lune ! présente les besoins techniques pour une telle mission, son déroulement et ses dangers. Se basant sur les connaissances de l’époque en la matière, il propose l’un des tous premiers voyages dans l’espace se voulant le plus réaliste possible et permettant d’observer ses effets sur l’Homme. Il faut dire que, bien sûr, le film a énormément vieilli, et que ses effets visuels pourraient aujourd’hui faire sourire par leur côté kitsch. Toutefois, Destination… Lune ! est un véritable film basé sur la débrouille, avec certes d’importants moyens financiers, mais qui jongle au mieux entre les connaissances scientifiques et les moyens techniques et cinématographiques de l’époque.

Destination... Lune ! (1950)
Destination… Lune ! (1950)

Il faut rappeler, encore, que nous ne sommes qu’en 1950 et qu’à l’époque, la science-fiction commence à peine à prendre de l’ampleur dans le paysage cinématographique. Par ailleurs, il se distingue en utilisant la technologie Technicolor, déjà utilisée depuis longtemps dans certains films, mais peu répandue à cette époque également, et qui permet de donner un côté encore plus fantastique voire féerique au film. Enfin, il représente dans son ensemble l’éternelle curiosité des hommes et leur volonté d’explorer l’inconnu. En montrant les conditions de voyage des astronautes, leur voyage sur la Lune et leur retour, le film étudie, restitue et extrapole sur ce qui sera dans moins de vingt ans une réalité. De même, ce film peut également se voir comme une propagande à peine camouflée sur la volonté des américains de surpasser leurs concurrents, d’être des conquérants et de gagner cette course aux étoiles, à l’image de ce que l’un des passagers dit en sortant de la fusée : « Devant Dieu et au nom des Etats-Unis d’Amérique, je prends possession de cette planète pour le bien de toute l’humanité » .

Bien que très sommaire sur son scénario, minimaliste sur certains points, Destination… Lune ! est un film précurseur à bien des égards, venant proposer un des premiers voyages « réalistes » dans l’espace et ouvrant la porte à de nombreux films de science-fiction tels que 2001 : L’Odyssée de l’Espace, mais aussi à Hergé pour ses fameuses bandes-dessinées Objectif Lune et On a marché sur la Lune. Quasiment inconnu du grand public, il est pourtant un film qui mérite d’attirer la curiosité des spectateurs, pour voir comment était conçue la conquête spatiale à une époque où elle devenait une véritable priorité nationale, et de voir comment on imaginait ce qui allait devenir un véritable événement le 21 juillet 1969.

Note : 7/10.

Bande-annonce de Destination… Lune !

Laisser un commentaire