Salut à toutes et tous ! Jusqu’ici, il n’était pas vraiment dans mes habitudes de sortir des carcans de la critique purement ciné, de parler davantage à la première personne et d’exposer les coulisses du site, mais comme mon auditoire semble avoir un brin grandi, je me dis que c’est l’occasion de s’y attarder !

La minute Statistiques : Un mois fou !

En effet, si l’année 2017 a terminé en trombe, avec une belle croissance du trafic, je ne pensais pas que 2018 allait commencer aussi fort. C’est simple, depuis octobre dernier, je bats à chaque fois mon record de fréquentation mensuelle. Sauf que celui-ci ne grimpe pas de simplement quelques dizaines de vues à chaque fois, mais plutôt de centaines.

Statistiques Février 2018

1909 en septembre, 2729 en octobre, 3341 en novembre, 3785 en décembre, 5259 en janvier, et 6242 en février ! A titre de comparaison, en février 2017, j’avais compté 1447 pages vues. Sur l’année 2017 j’en ai accumulé 26 309, et aujourd’hui, pour l’année 2018, j’en suis déjà à 11 563. Une croissance impressionnante qui s’explique grâce à plusieurs critères :

  • Un meilleur référencement dans l’index Google et une optimisation du site en dépit de problèmes de latence intervenus il y a une dizaine de jours (et des petits ralentissements qui persistent encore)
  • Je suis sorti de ma grotte en m’abonnant à plein de blogs sympas et en faisant connaissance avec leurs auteurs avec qui j’échange régulièrement désormais (coucou CritiKs MoviZ, Et si on parlait culture !, Des livres, des films et autres…, Le Cinéma avec un grand A, et tous les autres !)
  • J’ai pu suivre ce mois-ci une cadence exceptionnelle avec au moins un article par jour, ce qui m’a permis d’être plus visible, mais j’avoue que cette frénésie risque de se calmer un peu sur le long terme !

J’ai aussi conscience que cette croissance ne va pas être éternelle, bien que je souhaite qu’elle le soit ! Mais à terme, ou pour un temps en tout cas, cela devrait se stabiliser, avec environ 200 pages vues par jour, ce qui est déjà beaucoup par rapport à ce à quoi j’étais habitué.

Cette croissance me donne envie, évidemment, de poursuivre, de continuer à échanger avec les abonnés et les blogs auxquels je suis abonné, et à continuer à faire connaître A la rencontre du Septième Art à toujours plus de monde !

Et après ?

Bon, bien sûr, ça ne reste que des chiffres. Ce sont des indicateurs, mais il n’y a pas que ça dans la vie. Le but principal c’est de continuer à entretenir le site, à regarder des films et à échanger avec d’autres passionnés.

Evidemment, si des professionnels du secteurs passent par là et se mettent à me contacter, ce serait une vraie reconnaissance, et j’essaie petit à petit de me faire un peu voir à ce niveau. Ce serait un moyen de franchir un cap dans une « affaire » jusqu’ici totalement bénévole, construite et entretenue avec passion, mais en faire quelque chose de plus professionnel et même lucratif est aussi un objectif pour continuer à grandir !

Sans, bien sûr, tomber dans le piège d’en faire un projet purement intéressé qui délaisserait les valeurs sur lesquelles il a été créé, c’est-à-dire transmettre une passion et des découvertes en essayant d’avoir un regard éclairant et éclairé sur le cinéma.

J’avais, il y a un peu moins de deux mois, adressé à ma communauté Facebook mon envie de tester le format vidéo et de construire une petite chaîne YouTube. A l’heure actuelle, je suis toujours dans la réflexion, notamment car, ayant un travail à côté, et continuant à regarder des films pour continuer à forger ma culture ciné, je n’ai pas vraiment pu développer l’idée et faire des tests concrets. Mais, évidemment, c’est toujours en tête et vu les retours positifs je me dois de me lancer tôt ou tard !

Niveau ciné, ça donne quoi ?

On a eu un beau mois de février. J’essaie de rattraper mon retard sur les films Oscarisables et de rester à jour concernant les principales sorties, tout en dévorant des classiques. Ce mois-ci, je retiens notamment L’Insulte et Phantom Thread, mes deux principaux coups de cœur de l’année pour le moment.

Concernant les sorties de mars 2018, je garde un œil attentif à The Disaster Artist (tout naturellement), Annihilation (qui ne sort que sur Netflix malheureusement), Pacific Rim : Uprising et Ready Player One. A côté, avec des amis, j’ai prévu de commencer un marathon Marvel avec deux films par semaine afin de refaire toute la saga d’ici la sortie d’Infinity War. Un gros programme donc et, j’espère, de belles découvertes à faire à côté !

En tout cas, c’est sur une dynamique plus que positive que le printemps s’annonce, grâce à votre soutien qui me pousse à continuer et entretient cet enthousiasme nécessaire à la croissance d’un site !

Merci à toutes et tous et à très vite !